I must always seek new experiences.

le 18/11/2017, 03:25

Leo



Surnom / Titre Prince de Nohr
Âge 20 ans
Sexe ♂  
Orientation sexuelle Hétéro (Compris, Niles?    )
Corpulence Mince, plutôt athlétique
Signe(s) distinctif(s) Apparence légèrement androgyne, peau pâle qui ne supporte guère le soleil
Royaume & monde d'origine Nohr
Fonction Prince Prodige, Vagabond du désert
Classe Paladin noir
Source de l'avatar Leo, Fire Emblem
Compétences

Cavalerie, magie, stratégie, et même un peu de philosophie et d'escrime: Leo est considéré comme un génie capable d'exceller dans n'importe quel domaine. S'il est vrai que le jeune prince est fort talentueux et studieux, cette réputation prend également racine dans son habitude à ne pas s'acharner dans des domaines pour lesquels il n'a pas d'affinité. Ayant évité de se concentrer uniquement sur l'épée afin de se sortir de l'ombre de son frère, Leo évite également en manière générale des activité où il performe piètrement, comme les vacances tropicales ou l'équitation de wyverne. Doué d'un grand pouvoir analytique et de beaucoup de patience, Leo est un combattant prudent, qui sait utiliser ses forces et celles de ses alliés afin d'éviter le moindre risque inutile.

Leo est le possesseur de l'arme légendaire Brynhildr, le tome le plus puissant de Nohr, réputé pour contrôler la terre, la gravité, et la Vie elle-même. Capable, entres autres, de faire pousser des plantes en un instant, d'immobiliser des ennemis, et d'atténuer les sorts lancées contre son porteur. Ses pouvoirs et son potentiels sont quasi illimités, mais cependant sont encore en partie inexplorés par son porteur. Brynhildr n'est effectivement pas seulement une arme, mais un outil de création inouï, qui ne peut être manié de manière frivole. Leo est entièrement conscient des conséquences que pourrait avoir l'usage irresponsable de Brynhildr, et même son génie n'a pas entièrement révélé les secret de l'ouvrage ancien. Peut-être un jour, quelqu'un de similairement doué, mais plus altruiste que Leo pourrait découvrir des voies que lui-même n'a pas encore découvert...

L'autre arme caractéristique est l'Épée de Gel de Léo, une lame à deux main constituée de glace. Cette épée unique a été créée en temps de guerre lors d'un rituel arcane et de l'effort combiné de Leo et d'Odin Dark pour créer une arme magique inédite. Contrairement aux autres épées magiques de Nohr et d'Hoshido, celle-ci ne peut attaquer de loin, mais le froid mordant de cette arme givrée est alimentée par la magie plutôt que la force physique, si bien que le frimas qui s'en dégage est un bon indicateur de la puissance magique de son porteur. Malgré sa puissance redoutable, cette arme n'est pas sans défaut: même constituée de glace et non d'acier, une épée de cette taille est lourde et lente, et se prête mal à se défendre d'assaut ennemis. De plus, pour alimenter une telle puissance, elle draine temporairement l'énergie arcane de son porteur, affaiblissant inexorablement chacun de ses assauts. Idéale pour les assauts courts et brutaux, Leo évite absolument de s'en servir dans les affrontements prolongés.


Caractère & anecdotes

À premier abord, Leo est un individu distant et indépendant, même presque froid. Fier, pragmatique, avec un léger penchant pour les atmosphères sinistres et les gestes théâtraux (ces deux derniers traits, cependant, moins prononcés que chez ses vassaux), Leo est jusqu'au bout des ongles l'incarnation même du Paladin Noir. Comme chez ses plus vieux frère et sœur, il est facile de discerner le sombre individu qu'il serait devenu s'ils ne s'étaient pas trouvés mutuellement. Cette attitude ne dissimule que très peut la compassion et le respect profond que le jeune prince arbore à l'intention de ses pairs.

Considéré comme un prodige, alors que son grand frère et rigide mentor Xander le surpasse dans bien des domaines, notamment l'escrime et le combat monté, Leo est mieux placé que quiconque pour savoir que nul n'est vraiment supérieur à un autre, et qu'une faiblesse dans un domaine ne cache qu'un talent dans d'autres aspects. Leo est du genre à énoncer, sans merci, les manquements d'un individu, pour ensuite dans un même souffle les mener à faire une percée dans leur technique ou à trouver leur vrai vocation. Leo est d'ailleurs un excellent professeur, dont la sévérité de ses programmes d'études n'a d'égale que les résultats qu'ils engendrent sur les élèves sous sa tutelle.

Leo valorise la poursuite de l'excellence, la notion que chacun se doit de développer son potentiel, et abhorre la bassesse. Ayant pendant des années accomplis plusieurs basses besognes aux ordres de Garon, le prince a appris de ce contre-exemple la valeur de se montrer honorable et magnanime. Envers des individus qui se complaisent dans la bassesse, la perfidie et la lâcheté, cependant, Leo n'éprouve aucune compassion.

Anecdotes:
-C'est Leo qui exécute de sang-froid Iago et Zola durant la guerre.
-Toute l'armée de Corrin s'est mise ensemble pour faire un registre de ses membres, en ajoutant pour chacun un détail particulier sur l'individu en question. Pour Leo, chacun s'est entendu pour y consigner son amour démesuré des... tomates.
-Il lui est arrivé quelque fois de porter son col à l'envers. Ce serait banal, si ses frères et sœurs ne le faisait pas remarquer impitoyablement à chaque fois.
-Sa sœur Camilla est ce qu'il a de plus proche d'une figure maternelle dans sa vie, et il a longtemps jalousé l'attention qu'elle donnait à Corrin et à Elise, à son propre détriment (même si, en fait, sa grande sœur avait parfaitement compris qu'il avait davantage besoin d'être indépendant que d'être cajolé pour s'épanouir). En même temps, lorsqu'elle lui donne son affection, il est embarrassé plus que de raison.
-Leo a combattu son propre père, ou du moins, ce qu'il en restait, en tant que combattant dans l'armée de Corrin. Ne lui parlez pas du complexe d'Œdipe.
-La peau laiteuse de Leo brûle facilement au soleil. Il n'aime donc pas les activités qui se font en plein air le jour, comme aller à la plage.


Histoire

Né à la fois troisième fils du roi Garon, et fils unique d'une concubine ambitieuse, les premières années de vie de Leo ne furent guère réjouissantes. Son père, d'abord aimant, devint mystérieusement distant et froid, au point d'en devenir une ombre cruelle du roi bienveillant qu'il avait un jour été, alors que sa mère, n'ayant comme seul amour la soif de pouvoir et d'influence, négligeait son propre fils, quand elle ne l'utilisait pas dans ses plans d'intrigues. Heureusement, le jeune prince n'était pas le seul dans ce cas. Avec les autres jeunes princes et princesses de Nohr, ils formèrent la famille unie et aimante qu'ils n'avaient nulle part ailleurs. Encore aujourd'hui, après la guerre et les révélations, Léo et sa famille sont toujours aussi unis.

Alors que les tensions anciennes entre les royaumes de Nohr et Hoshido en venaient finalement à la guerre ouvertes, la grande sœur de Leo, Corrin, refusa de prendre parti pour l'une et l'autre faction, et fut déclarée traîtresse aux deux camps. Malgré tout, elle parvint à découvrir le véritable instigateur du conflit, le dieu-dragon Anankos, et unir les familles ennemies afin de reconquérir le royaume caché de Valla.

La paix revenue, Xander avait été couronné roi de Nohr, et Leo était quant à lui toujours pragmatique, et servait de conseiller et d'appui à son frère, aidant à appliquer des réformes difficiles, mais nécessaire pour le bien de la nation. Malheureusement, ce n'était pas encore les beaux jours: un mal étrange se répandait dans le royaume. Les villages étaient en ruines, et les rares survivants s'avéraient être devenus les mêmes créatures qui avait causé toutes ces tragédies. Résolu à trouver, à défaut d'un remède, une logique à cette affliction mystérieuse, Leo envoya ses vassaux, le fourbe Niles et l'intrépide Odin Dark en quête d'information, avant de partir, lui aussi, de son côté. Malheureusement, sa quête fut vaine. Les trois royaumes avaient été affectés, mais nul, ni prêtre, ni sage, ni sorcier n'avait la moindre idée ce qui causait le mal qui envahissait leur monde.

Après un mois de recherches, Leo fut contraint de se résigner à retourner au château Krakenburg bredouille: il avait des responsabilité, après tout. Le périple de Leo prit fin en pleine nuit, longtemps après que même les servants les plus occupés soient partis se coucher; en dehors des gardes qui, heureusement pour eux, étaient éveillés et l'avait laissé entrer, il n'y avait âme qui vive. Jugeant inutile de déranger Xander en pleine nuit, du moins pas sans de résultats concrets à présenter de toute façon, le prince préféra retourner directement à ses quartiers et faire le rapport de son voyage le lendemain.

À peine était-il arrivé près de sa porte, que déjà les choses étaient louches. La porte était ouverte, entrebâillée, et la lumière d'une chandelle émanait de l'intérieur. Prudent, son tome légendaire à la main, le prince ouvrit la porte, prêt à parer un attaquant éventuel. Dans la chambre se trouvait... un vieil homme à la longue barbe, assis paisiblement à la table, plongé dans un livre d'apparence ancienne.

Qui êtes-vous? Que faites-vous ici?

Jusqu'à présent, la seule personne qui avait fait preuve d'autant d'audace avait été engagée comme vassal par Leo, mais il ne risquait pas d'être aussi clément à chaque fois... Le vieil homme leva les yeux de son manuscrit, et prit la parole, d'un ton qui semblait gentiment reprocher le manque de courtoisie du nouvel arrivant.

-Bonsoir, Leo. Je suis Oghma, et je lis un livre. Mais dans un sens plus large, je suis venu te donner ce que tu cherches.

-...Vous parlez de mon enquête.

Malgré son ton informatif, c'était une supposition, même si elle n'était pas si difficile à déduire. Même si l'absence de Leo, et les raisons de son voyages n'étaient pas dévoilées au public, il avait consulté de nombreux spécialistes, et les nouvelles de ses investigations étaient garanties de se répandre.

-Il est difficile d'enrayer un mal, lorsqu'on ne l'attaque pas à la source, n'est-ce pas? Tu as déjà connu ce genre de situations par le passé, je me trompes?

-Vous voulez dire... que le fléau vient d'un endroit caché? Comme Valla?

-Bonne réponse! Tu es bel et bien un esprit à la hauteur de mes espérances!

-Peut-être, mais je ne suis pas un pion. Vous êtes venu pour avoir quelque chose de moi, je me trompes? Si c'est le cas, je vous conseilles de jouer franc-jeu.

-Eh bien, pour commencer, je suis un dieu.

Complètement absurde. Personne ne pourrait croire un tel mensonge. Alors, justement pourquoi sortir une telle ineptie alors que l'heure était si grave? Il risquait de perdre un temps énorme, au mieux, et au pire de perdre toute crédibilité. Soit l'homme était fou, soit disais la vérité, et aucune des deux n'excluait qu'il sache vraiment quelque chose d'important.

Complètement absurde. Mais passons. Quoi d'autre?

Leo commençait à perdre un peu patience. Si l'intrus ne se montrait pas utile, il allait très bientôt le faire sortir.

-Eh bien, le mal qui se répand dans votre royaume est originaire d'un autre monde. Je tente d'y remédier du mieux que je peux, et d'effacer les dégâts que nous avons déjà causée, mais même le pouvoir divin ne suffit pas... Je suis À Nohr pour trouver des héros, en fait.

-Je vous arrête. S'il s'agit d'une demande de secours, je ne peux prendre cette décision seule. J'irai consulter Xander demain, et... quoi?

Au nom du roi nohrien, le vieil homme avait rit doucement, avec une bienveillance presque paternelle.

-J'ai bien peur que ton frère soit déjà parti pour Gaïa, le monde d'où je viens. Tes sœurs Camilla et Corrin aussi, d'ailleurs.  Si tu veux les rejoindre, c'est maintenant ou jamais.

L'ancien referma son livre et, comme si cette action anodine en avait été le déclencheur, un portail aveuglant s'ouvrit de nulle part, inondant la pièce d'une lumière aveuglante. Leo tenta tant bien que mal de voir à l'intérieur de cette brèche, mais ne parvint qu'à avoir les yeux pleins de larmes.

-Ce portail... où mène-t-il?

-À Gaïa, un monde que moi et quatre de mes semblables avons créés. Je t'envoies dans mon propre royaume. C'est là que se trouve la crème des érudits, mages et philosophes, et la plus grande Académie de ce monde. Sûrement, tu y trouveras réponses aux questions que tu te poses.

Leo tenta une dernière fois de distinguer au-delà du portail, mais encore une fois, l'éclat était trop fort. Il croyait distinguer la forme de collines, mais tout était si clair, qu'il paraissait complètement blanc. Il ne savait pas grand choses de ce qui l'attendait de l'autre côté, mais il n'avait peu d'autre choix que d'accepter la démonstration des pouvoirs de l'entité dans ses quartiers comme preuve de ses dires. Et si ses aînés avaient déjà traversé, il devait absolument les rejoindre et leur porter main forte. Il n'y avait guère de choix, surtout si c'était sa seule chance. Le prince était encore équipé de ses errances, il ne lui manquait vraiment qu'un seul objet: sa longue épée de glace, qui séjournait dans un écrin depuis la fin de la guerre. Avec un mouvement incantatoire, un peu de magie émanée de Brynhildr, le coffret se déverrouillant, permettant à son propriétaire d'équiper sa lame pour le voyage.

-Très bien, alors. J'espère vous revoir de l'autre côté.

Leo inspira, et fit un pas à travers le cercle de lumière. Aussitôt, il se sentit étouffer, dans un air brûlant, pesant et sec. La lumière était partout, l'enveloppant, brûlant ses yeux. Perdant l'équilibre sur une terre instable, le prince trébucha et atterrit dans un sol mou, mais lui aussi brûlant, et fort piquant. Reconnaissant la texture du sable, le visiteur se releva, et entreprit de se calmer et reprendre son souffle malgré l'atmosphère aride. Ses yeux s'habituèrent enfin au soudain passage de la nuit au jour, et Leo comprit son erreur: les collines blanches qu'il avait vu n'étaient pas trop brillantes: elles étaient composées de sable clair à perte de vue, à la pleine lumière diurne.

Bien qu'il n'en connût pas encore le nom, le jeune prince de Nohr contempla les dunes ardentes d'Oghma, et prononça ses première paroles en Gaïa:

-Oh non...



à propos de vous

Je me trouve une affinité et un caractère similaire avec Leo, alors j'espère pouvoir l'incarner avec succès! :D


Leo
Messages : 13
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 18/11/2017, 10:08

TOMATO PRINCE !
(Re)-Bienvenu \^o^/
Michalis
Age : 23
Métier : Mercenaire
Messages : 114
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 16/12/2017, 04:36

Le processus fut ardu, long et un peu décourageant, mais quelqu'un a enfin réussi à envoyer Leo au soleil! Ah, et ma présentation est, si je n'ai rien loupé dans ma fatigue, terminée!

L'histoire s'arrête net à son arrivée parce que, franchement, Léo perdu dans un désert, c'est une trop belle opportunité RP pour l'insérer dans une présentation solo.

Je souhaite bonne chance à celle qui sera en charge d'évaluer ma fiche!
Leo
Messages : 13
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 28/12/2017, 13:22

Oghma te souhaite la bienvenue !

Bienvenue dans mon royaume !

Félicitations Leo, tu es validé !
Pour tout t'avouer, nous avons beaucoup ri en lisant la fin de ta présentation (et nous avons adoré ton interprétation d'Oghma aussi). N'oublie pas de mettre un chapeau et de la crème solaire !



Un nouveau monde s'ouvre à toi ! Tu peux dès à présent commencer votre aventure dans les zones rp ou gérer ton personnage (fiche de liens, journal et demandes de rp, etc.) ici. N'oublie pas de recenser ton avatar ici ! Si tu t'es montré timide pour le moment, c'est avec plaisir que nous t'invitons à nous rejoindre sur la chatbox ou dans le flood. Dans tous les cas, amuse-toi le plus possible en notre compagnie !


Gaïa
Compte administrateur
Métier : Dieu à plein temps
Messages : 480
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-