Please forget what just happen... For my pride (PV Xander)

le 8/1/2018, 23:53

Après une première nuit à Cerulis mouvementée, où une certaine femme du nom de Camilla avait bien faillit la tuer une seconde fois de crise cardiaque, sa première journée fut... Affreuse, c'est le bon mot. Celina s'en voulait énormément, d'avoir laissé sa faiblesse prendre le dessus. La honte, un sentiment qu'elle avait très peu connue autrefois, l'envahissait aujourd'hui. Elle aurait souhaitée avoir tout oublié de sa beuverie, cette rencontre, ainsi que toutes les informations qui lui furent parvenu de son ancienne vie. Elle aurait préféré ne rien savoir de ce qui s'était passé après sa mort, mais le destin en avait choisi autrement. Au moins, tous ces gens qu'elle avait croisée à Istus, elle ne les reverraient probablement jamais, n'est-ce pas? En même temps, ce n'était pas non plus comme si elle avait une réputation à tenir ici, son titre de générale n'était plus que du passé depuis longtemps déjà. Elle ne faisait que posséder une écurie désormais, rien de bien fameux.

Le soleil s'était levé depuis quelques heures déjà lorsque Celina sortit finalement de sa chambre, n'ayant pourtant point fermé l’œil de la nuit. Un affreux mal de crâne la tourmentait, mais elle n'était pas du genre à rester s'apitoyer sur son sort. De toute façon, elle en était la seule responsable... De plus, elle avait une très bonne raison de sortir aujourd'hui: elle avait abîmé ses pantalons la veille, en montrant tout son talent à l'épée devant une pauvre sœur qui avait entreprit de la soigner. La déchirure n'était pas indécente, le vêtement était toujours portable, mais... Voilà, ce n'était pas très chic et cela lui rappelait son incompétence. Plus vite elle s'en débarrasserait, mieux ce serait pour son moral. Au moins, le tableau qu'elle avait fait d'Ephraim avait disparu... Mais ça, elle avait oublié comment cela s'était produit, mais bon, l'important était qu'elle ne le voit plus jamais.

Parcourant les rues au hasard, elle était bien embêtée d'où se diriger. Au final, la veille, elle n'avait pas remarqué grand échoppe... Et son budget était plutôt limité. Celina n'avait apporté que le strict minimum en objets et en argent pour son voyage, toutes ces... mésaventures(?) n'était point prévues. Légèrement étourdit et n'ayant pas du tout la tête à fouiner des heures durant, elle opta pour la voie de la facilité: demander son chemin au premier passant disponible. Repérant au loin un homme qui semblait s'y connaitre, elle accéléra le pas pour le rattraper, en l'interpellant.

- Hey!

Une fois à sa hauteur, l'homme se retourna et regarda la femme, se demandant certainement ce qu'elle lui voulait. Celina prit une seconde pour reprendre son souffle, sa tête la faisant souffrir plus que jamais. Quelle brillante idée encore que de courir avec une gueule de bois pareille... Encore une fois, par chance qu'elle n'avait pas de réputation à préserver ici, car une générale à bout de souffle pour si peu, ce n'était pas très au point. Elle ferma les yeux, pour essayer d'atténuer les tambours qui résonnaient dans son crâne, mais reprit rapidement la parole. Elle n'allait pas non plus simplement faire perdre son temps à cet homme...

- Pardonnez-moi, je ne suis arrivée en ville que très récemment et je cherche un endroit où...

Celina ne compléta pas sa phrase et s'écroula vers l'avant, perdant conscience une fraction de seconde. Le manque de sommeil, le stress, tout cela avait finalement fini par la rattraper. Elle aurait dû rester dans sa chambre à l'auberge, prendre du repos, mais elle ne l'avait pas fait et voilà ce qui arrivait: elle continuait de se taper la honte devant des inconnus. Elle avait voulu se montrer forte, se prouver à elle-même qu'elle l'était, mais venait d'échouer lamentablement. Celina poussa un profond soupir.
Celina
Age : 23
Métier : Éleveuse de chevaux
Messages : 81
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 14/1/2018, 00:30

Peut-être serai-il temps de commencer à songer à aller au delà des la capital d'Istus. Non pas que les lieux le dérangeaient. Au contraire, la ville était suffisamment grande pour que le jeune souverain puisse avoir accès à tout ce dont il avait besoin. Sans compter le logement plus que somptueux qu'il avait hérité. Mais il n'était guère venu ici pour profiter de vacances dans un lieu inconnu. Il n'aurait d'ailleurs guère eut l'occasion de venir ici pour de simple vacances, depuis quand traverse-t-on des portails magiques pour ça ? Hein ? Et puis, ce n'est au final pas comme s'il était ici de son plein grès. Aussi agréable et jolie qu'est Cerulis, et ce bien plus que ne l'était Nohr actuellement, sa nation lui manquait. Il n'était pourtant pas partit depuis bien longtemps le pauvre, mais cela lui semblait être une éternité. Comme si une part de lui même ne cessait de lui hurler qu'il était bien trop loin de son royaume. Xander était un souverain très jeune. Son couronnement est extrêmement récent, et même s'il a largement les épaules pour la porter, et eut l'entraînement et l'enseignement nécessaire pour l'obtenir, il reste relativement jeune, et surtout assez incertain encore de ce qu'il fait. Lui qui est d'ordinaire si sûr de lui, soudainement, se voir retirer tout choix, notamment celui de revenir au palais royal le dérangeait fortement. Il était rare pour lui de ne pas avoir devant lui toutes les possibilités qu'il désirait, comme maintenant, seul, loin de toute tête connu, et de tout royaume connu. À chercher des monstres. En plus, il n'avait au final guère le droit d'en parler avec d'autres personnes que des hauts placés, puisque la population et les soldats les moins gradés n'étaient même pas au courant que leur monde était en train d'être rongé lentement mais sûrement pas un mal puis puissant et dangereux qu'on ne pourrait le croire.

Xander soupira. Comme dépité par son incapacité actuel. Et agacé par sa solitude. Il n'avait guère rerouvé de tête connu depuis qu'il était là. Et serait bien incapable de dire si cela le rassurait ou non. À dire vrai, il avait juste l'impression d'être coincé et puis c'est tout. Il n'était pas d'ici, et il ne serait jamais chez lui à Istus, ou tout simplement à Gaïa. Ne l'empêchant pas d'être aimable avec les gens qu'il rencontrait, mais pour l'instant, Xander semblait avoir évité tout contact ou véritable lien avec les personnes qu'il avait croisé, gardant ce statut d'étranger en armure le plus possible.

C'est sans compter son allure chevaleresque collant parfaitement à l'endroit. En réalité, il n'était pas rare que dans les rues on l'arrête pour lui demander une aide, le pensant alors chevalier au service de la population, voir même un seigneur plutôt distingué en raison de son armure. Si seulement. Et aujourd'hui, cela ne faisait pas exception. Décidé à acheter quelques provision pour les emporter pour sa chevauché, le jeune blond déambulait, essayant alors de se rappeler des chemins et boutiques qu'on avait prit la peine de lui présenter, et du plan qu'on lui avait gracieusement offert. Une jeune femme vint à lui, Xander se retourna curieux de ce qu'on lui demanderait cette fois-ci. Visiblement elle cherchait quelque chose en ville, de suite le grand blond se fit qu'elle n'avait guère de chance de demander au seul type en armure qui n'est pas habitué des lieux. Mais qui sait, peut-être arriverait-il à la guider tout de même...

«  Mademoiselle ? »

Attends, pourquoi venait-elle de tomber là ? Par pure réflexe, le jeune homme avait tendu les bras pour l'empêcher de chuter. Passa sa main autours de sa taille pour réduire sa chute et au final la guider vers une position assise. Scrutant son visage pour déterminer si elle était consciente ou non, et possiblement des symptômes. Il pu au moins se rendre compte qu'elle n'avait pas totalement perdu conscience, juste qu'elle était ailleurs. N'est-ce pas à l'air d'une soirée trop arrosée ? Ça en avait l'air en tout cas, mais n’émettant aucun jugement sur la vie de cette jeune femme Le jeune homme se releva en soulevant cette dernière. Cherchant du regard une auberge, un commerce, pour lui demander s'il pouvait donner un verre d'eau fraîche qui lui ferait certainement le plus grand bien.

« Tenez, prenez ça. »

Maintenant le dos de la jeune femme droite après l'avoir posée non loin d'un étalage histoire de ne pas être au milieu de la rue. Accroupis à ses côté, son regard chercha à décela un preuve de réveil chez elle. Il lui avait glissé le verre entre la doigts, elle serait certainement à même de boire toute seule tout de même non ?

« Avec une tête pareil, il n'est guère conseiller de courir dans les rues de si bon matin. Vous sentez-vous mieux ? »

Qu'on ne s'étonne pas qu'on le prenne pour un chevalier servant lui et son allure et son attitude. Xander est un homme bon, mais il pensait très sérieusement qu'il n'était pas très sérieux de se prendre une cuite et de courir les rues. D'autant plus quand on est une femme. Le soleil est certes levé mais les mauvaises rencontres peuvent se faire à n'importe quelle heure. Est-ce que vous sentez le type habitué à s'occuper d'une petite sœur et dont il est soucieux ? Eh bien voilà, natif de Nohr, il était plutôt bien placé pour savoir que l'être humain est capable du meilleur comme du pire. Heureusement pour elle, la jeune femme était tombé sur lui.
Xander
Métier : Roi de Nohr
Messages : 145
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 21/1/2018, 09:40

Dans sa malchance, l'on pouvait tout de même affirmer que Celina avait eu une dose de chance: le jeune homme qu'elle avait abordé semblait très gentil et l'avait empêché de se blesser dans sa chute. Après ça, même s'il n'avait aucune obligation envers cette parfaite étrangère, il prit soin de lui offrir un verre d'eau, s'assurant de son bien-être. Pour le coup, la cavalière en était certes reconnaissante, mais aussi particulièrement honteuse. Celui-ci semblait avoir sensiblement le même âge qu'elle, peut-être un peu plus jeune. Son comportement, ainsi que son apparence, dégageait une certaine notoriété. En un sens, c'était un peu le pourquoi elle l'avait approché en premier lieu, mais maintenant, cela n'en était qu'encore plus gênant.

D'une main bien peu assurée, Celina leva le verre jusqu'à sa bouche et en bu une longue gorgée, détournant soigneusement le regard lorsque celui-ci s'accroupi pour l'examiner. Avec ses allures princiers, elle se doutait bien de ce qu'il devait penser d'elle: rien de bien positif, en sommes. De toute façon, elle ne pouvait le blâmer pour cela, elle-même autrefois aurait été la première à juger hâtivement les actes d'une personne dans le même cas qu'elle aujourd'hui. Même hâtivement était un bien grand mot, aucune raison n'était valable pour se laisser autant aller... Elle regrettait, oh oui elle regrettait, mais que pouvait-elle y faire désormais? Assumer.

Écoutant d'une oreille distraite les semblants de remontrance de la part du jeune homme, la cavalière se demanda un moment comment réagir. Après tout, ici, personne ne la connaissait, elle n'avait aucune réputation à préserver. À ce point, peut-être pourrait-elle essayer de prendre la situation à la légère, essayer de plaisanter un peu, de se faire prendre pour une parfaite idiote? Alors qu'elle hésitait toujours sur la marche à suivre en pareil cas, le regard de Celina, fuyant toujours celui de son interlocuteur, se posa sur la déchirure de son pantalon, lui rappelant soudainement sa présence dans ces rues. Soudainement, la grande proximité du soldat à ses côtés la mit mal à l'aise. Certes, ce n'était pas indécent... Mais tout de même. Le rouge lui monta rapidement aux joues alors qu'elle repensait aux événements de la nuit, ceux dont elle arrivait à se souvenir du moins, et principalement à son incompétence avec une arme blanche. Malgré son état, elle avait rapidement remarqué que celui-ci portait justement une épée... Ce qui était, encore une fois, un peu plus honteux. Elle laissa échapper un rire nerveux, sans quitter ses jambes du regard.

- Ai-je vraiment besoin de répondre à cela? ...

Elle ferma les yeux un moment, question de bien reprendre ses esprits et dans l'espoir d'apaiser son mal de crâne. C'était bien sûr peine perdue, mais bien essayé. En soupirant, elle engloutie le restant du verre d'eau, avant d'entreprendre péniblement de se remettre debout. Le sommeil commençait à se faire urgent, mais il devrait attendre encore un moment. Pour éviter de tomber de nouveau dans les bras du jeune homme, Celina prit appuie d'une main sur l'étalage le plus proche, histoire d'essayer de ne pas laisser paraître qu'elle ne tenait pas très solidement sur ses jambes. Évitant toujours le regard de son interlocuteur, elle reprit la parole.

- Pardonnez-moi pour... Cette scène. Sachez que ce n'est pas dans mes habitudes...

Elle n'avait pourtant pas à se justifier, alors pourquoi le faisait-elle? Simplement car elle en ressentait le besoin... Elle commençait à ressentir des larmes lui monter aux yeux, de colère, de honte... L'incroyable manque de sommeil ne lui permettait plus de rester entièrement maîtresse d'elle-même, mais elle n'allait tout de même pas s'abaisser à ce point. Bien sûr, elle s'empressa de les refouler et profita de cette bouffée de colère pour se redresser convenablement, se tenant droite, elle osa finalement relever le regard vers le jeune homme, affichant un air le plus déterminé possible.

- Me permettez-vous de recommencer? Je cherche un endroit pour m'acheter de nouveaux habits, plus exactement des pantalons, si vous voyez ce que je veux dire.

Elle essaya de sourire amicalement, mais une pointe de tristesse pouvait se ressentir au fond de ses pupilles. Ou était-ce de la honte? Surement un mélange des deux... De toute façon, cela était bien peu important dans l'instant. Ce qu'espérait surtout Celina, puisqu'elle détestait mentir, était que le jeune homme ne pose aucune question sur l'accident, elle ne souhaitait pas devoir avouer qu'elle s'était elle-même blessée en.... En faisant quoi déjà? Ah oui, en essayant de détruire une fichu toile d'un coup d'épée...
Celina
Age : 23
Métier : Éleveuse de chevaux
Messages : 81
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 23/1/2018, 17:56

La jeune femme avait eu de la chance de tomber sur lui, qui sait quelle genre de rencontre elle aurait pu alors faire. Mais rien de bien méchant ne lui arriverait en compagnie du roi nohrien. Le jeune homme était quelqu'un de bon avec autrui, même les illustres inconnus. Poussé par un esprit chevaleresque qui lui collait à la peau. Laisser une demoiselle ainsi livré à elle-même dans une telle situation, cela n'aurait à ses yeux rien de très glorieux. Ignorant pourtant tout de cette dernière et donc potentiellement ce qui l'a mis dans cet état en réalité. Quelle genre de soirée l'a-t-elle poussé à se laisser ainsi aller ? Elle n'avait pas l'air d'être le genre de jeune femme à faire n'importe quoi, du moins, dans son regard, du peu qu'il en voyait, Xander déduisit qu'elle semblait avoir honte du spectacle qu'elle lui offrait. Quand bien même il se garda toute remontrance plus qu'il ne venait de le faire, le blond attendit une réaction de sa part qui prouverait qu'elle serait apte à se débrouiller toute seule. Et il faut avouer que ce n'était pas très concluant. Cela se voyait qu'elle n'était pas au mieux, et sa réponse ne faisait que le confirmer, quand bien même la jeune blond souhaitait garder une once de fierté en essayant de se remettre debout. La regardant faire d'un œil plutôt suspicieux, Xander ne s'opposa pas à son geste, ne voulant guère agit contre son grès et surtout paraître pour un rustre qui profite de la faiblesse d'une femme. Certains homme ne s'en gênerait pas. Et puis, il était lui-même très bien placé pour savoir qu'il ne faut parfois pas trop chercher la fierté de l'autre. Alors Xander se redressa de ce fait en même temps qu'elle. Secouant négativement la tête lorsqu'elle s'excusa, allant même jusqu'à se justifier devant lui. Peut-être avait-il donné cette impression, pourtant il ne réclama aucune justification.

« Vous n'avez pas à vous justifier de la sorte. Je ne suis pas à même de vous juger et vous faire des remontrance, même si j'ai pu laisser croire le contraire. »

Certes, il faut l'avouer, ce serait mentir de dire que Xander ne l'avait pas jugé un instant. À se dire qu'il est déplorable de se mettre dans ce genre d'état et de vagabonder par la suit. Certainement parce que son esprit très coincé et sérieux l'empêchait de se retrouver dans ce genre de situation. Mais après tout, le monde n'est pas comme lui, et il finissait toujours par se l'admettre. En devenant roi, après les épreuves traversées, Xander était devenu un peu plus ouvert d'esprit.

Baissant les yeux sur les vêtements de la demoiselle, le grand blond se rendit compte en effet du besoin pour cette dernière de se trouver quelque chose de plus convenable. Son regard sévère l'empêchait alors de dévoiler le fond de sa pensée qui lui fit alors se demander : quest-ce qu'elle avait fait pour se retrouver ainsi ?

«  Je vois. Je pense que c'est nécessaire en effet, mais avant toute chose, si je puis vous permettre, il vous faudrait quelque chose d'autres de toute aussi important. »

Sifflant, une jument toute en noir s'approcha alors d'eux, les oreilles aux aguets. Elle attendait plus loin, débarrassé de son armure sombre, la créature était alors avec sa selle légère et ses tissus pourpres aux couleurs nohriennes sur le dos. Ainsi que quelques sacs servant alors à son propriétaire à ranger les achats qu'il était venu acheter. S'arrêtant sagement à ses côtés, Xander attrapa la main de la blond avec légèreté, de la même manière que le ferait un gentihomme bien éduqué. Le sourire qu'il affichait se voulait un peu plus rassurant et tendre.

« Je vous présente ma jument. Appuyez-vous sur elle pour ne pas chuter, je vais vous chercher quelque chose juste là. »

Confiant ? Oui un peu, de toute façon, sa jument n'était pas du genre à se laisser embarquer par le premier venu. Il lui plaça alors sa main sur son animal pour qu'elle s'y accroche avant de se rendre à la boutique situé en face, vendant visiblement diverses herbes. Il n'en ressortit qu'avec un petit sac contenant de l'herbe en poudre, qu'il lui tendis avec le verre d'eau qu'il avait demandé à nouveau à être remplit.

«  Ceci vous aidera probablement à faire passer un peu le mal de tête. Du moins je l'espère. Vous n'avez pas de chance, je ne suis pas d'ici, mais j'ai des courses à faire, et l'on m'a donné un plan des rues commerçantes, peut-être trouverais-je ce que vous cherchez si vous n'êtes pas trop pressé. »

C'était simple et clair non ? Tellement qu'il réalisa soudainement qu'il ne c'était guère présenté, et c'est ce qu'il fit.

«  Xander, simple voyageur. »

D'un hochement de tête, comme pour pallier à une révérence plus formelle, il n'était pas certain qu'on puisse le croire quand il se présentait en tant que simple voyageur. Il n'en avait pas l'allure, ni l'armure à dire vrai. Pourtant, il se contentait de ça en première approche généralement.
Xander
Métier : Roi de Nohr
Messages : 145
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 19/2/2018, 07:50

Peu importe ce qu'en disait le jeune homme, Celina avait pu voir à son regard qu'il n'affectionnait pas ce genre de pratique. Après tout, qui était-elle pour le lui reprocher? Elle-même aurait été la première à juger négativement un inconnu dans son état, autrefois. Ce qui l'avait poussé à cet état de faiblesse était des plus compréhensibles en même temps. Sérieusement, qui réagirait de façon convenable en mourant, revenant à la vie sans en connaitre la raison, apprendrait la mort de tous ses proches ET rencontrerait ensuite celui ayant mis fin à ses jours? Oh, sans oublier d'apprendre que le monde est en danger aussi... Et se sentir beaucoup trop faible pour y faire quoi que ce soit. Car oui, le plus dans sa rencontre avec le jeune roi de Renais avait été d'être remise face à sa faiblesse. Magvel, Gaïa... Ces mondes étaient en danger, des mondes qu'elle avait vécues et qu'elle souhaiterait protéger, mais ayant déjà échouée une première fois, que devait-elle faire aujourd'hui? Elle s'abstient tout de même d'une quelconque remarque, elle ne souhaitait ni raconter sa vie, ni se faire un ennemi du jeune homme en lui faisant une remarque cinglante.

Surprenant le regard de son interlocuteur vers le bas, elle rougit légèrement. Vraiment, ce n'était aucunement une question de pudeur, mais réellement d'honneur. Une générale de renom qui se blessait seule? Y'avais de quoi rire pendant longtemps. À la réponse du jeune homme, Celina hausse un sourcil. De quoi pouvait-il bien parler? Si vraiment elle avait besoin d'autre chose, ce serait de sommeil... Et peut-être quelque chose qui permet de retourner dans le temps? Question de réparer ses erreurs. Car oui, elle n'y avait absolument rien gagnée et tout perdu en se soûlant cette nuit-là. Certes, elle avait oublié ses malheurs quelques heures... Mais elle n'était pas du tout plus avancée vers le chemin à prendre dans l'avenir, bien au contraire.

Le regard de la jeune femme fut rapidement attiré par la nouvelle arrivante, la jument du jeune homme. En tant qu'éleveuse, elle ne pouvait rester indifférente à la bête et lorsque le maitre de celle-ci lui prit gentiment la main pour la poser contre l'encolure de l'animal, Celina entreprit de la détailler des yeux. Soudainement déconnectée de la réalité, elle n'entendit que très vaguement ce que dit l'homme, remarquant à peine qu'il s'éloignait. Que faisait-il? Elle haussa imperceptiblement les épaules, avant de retourner son entière attention vers la jument. Celle-ci semblait en bonne santé, musclée, elle avait toutes les allures d'un cheval de guerre, mais si elle ne portait pas d'armure. En même temps, cela n'était pas étonnant, vu l'allure général du garçon. En attendant le retour de celui-ci, elle se mit doucement à câliner la jument, qui rechigna un peu au début, mais accepta finalement les caresses. Après tout, il allait sans dire que la jeune femme était plutôt habile avec les chevaux, bien peu lui refusait quoi que ce soit. Une vie entière dédiée à eux aidait beaucoup en ce sens... Une pointe de tristesse l'atteignit soudainement en pensant à Quartz, resté seul à Terra. Enfin, seul était un bien grand mot puisqu'il se trouvait en compagnie du reste du troupeau et de Seigi... Elle espérait qu'elle avait eu raison de faire confiance en laissant ses bêtes en compagnie de ce jeune chevaucheur de griffon et que Quartz était en sécurité et en parfaite santé.

Lorsque le jeune homme revint, celui-ci lui tendit un verre d'eau et des herbes qu'elle attrapa machinalement, n'ayant soudainement plus beaucoup d'intérêt pour celui-ci. La jument était plus intéressante. Avalant quand même une gorgée du précieux liquide, elle regarda le sachet, un peu mal à l'aise. D'accord pour l'eau, il avait pu se la procurer gratuitement ou à bien peu de frais, mais ces herbes? Même dans son état, elle se sentait mal d'accepter quoi que ce soit. Mais maintenant que l'achat était effectué, pouvait-elle vraiment refuser? Il ne se ferait surement pas rembourser... Tout en continuant de câliner doucement le museau de l'animal, elle se décida à donner une chance au remède, fouillant ensuite dans ses poches pour en sortir sa bourse, bien maigre. La majorité de ses économies s'étant envolées dans la boisson. Avant de pouvoir ouvrir la bouche, ce fut le jeune homme qui reprit la parole, se présentant sous le nom de Xander. Simple voyageur hein... Avec une allure chevaleresque et une monture hors de prix oui. Un voyageur extrêmement fortuné et qui avait tout l'air d'un guerrier hors pair. Ayant passée sa vie à faire la guerre, il n'avait suffit à Celina qu'un seul coup d’œil pour le comprendre. La posture, l'aura, tout chez ce jeune homme respirait la noblesse et le guerrier accompli.

- Celina, simple éleveuse de chevaux.

Sur toutes les choses qu'elle souhaitait dire, elle opta pour la présentation en premier lieu. Comme le jeune homme venait de le faire, c'était le moment adéquat, n'est-ce pas? Ne pas se présenter pourrait être perçu comme un manque de respect et ce n'était pas du tout ce que souhaitait Celina. Elle hocha la tête en disant son nom, tout comme le jeune homme précédemment. Elle prit aussi soin de mettre une intonation différente au mot ''simple'', un léger sourire au coin des lèvres. Le but? Faire comprendre au dénommé Xander qu'elle ne le croyait pas vraiment, mais elle n'allait pousser plus loin. Si celui-ci ne souhaitait pas parler de sa situation, qui était-elle pour insister? Elle-même souhaitait cacher beaucoup de choses dans l'instant présent... Se souvenant ensuite de la bourse qu'elle tenait toujours à la main, elle fit un geste pour la montrer au jeune homme, question qu'il comprenne bien de quoi elle parlait.

- Combien je vous dois?

Remarquant soudainement qu'elle n'avait point remercié son compagnon, autant pour l'aide lorsqu'elle s'était écroulée que pour l'eau et les herbes, elle s'empressa de reprendre la parole, en rougissant. Vraiment, quelle piètre première impression elle devait fournir... À un tel point que cela pouvait en être presque comique, presque.

- Oh et heum... Merci, merci pour tout. Je... 'Fin, si je puis faire quoi que ce soit pour vous remercier convenablement, vous n'avez qu'à demander et je le ferai avec le plus grand des plaisirs. Encore une fois, veuillez me pardonner pour le trouble que je vous apporte, vous êtes réellement un homme bon.

Gênée, elle décida de reporter son regard vers la bête, pour ne pas croiser celui de Xander. Vraiment, cette situation l'inconfortait. Elle se voyait comme elle était autrefois dans ce jeune homme et cela la gênait encore plus. Elle pouvait absolument comprendre la réaction de celui-ci, son léger dégoût face à autant de laisser-aller. Au moins, avec les chevaux, elle se sentait bien... Son mal de crâne semblait d'ailleurs avoir passé, grâce aux herbes ou grâce à la jument? Elle ne pourrait le dire, mais elle se sentait un peu mieux. Grandement fatiguée, mais un peu mieux tout de même. Avalant le reste du verre d'eau qu'elle tenait toujours dans l'autre main, la gauche puisque la droite tenait encore la bourse d'argent, elle ajouta ensuite les mots qui lui brûlaient les lèvres depuis tout à l'heure. Au pire, elle passerait pour une alcoolique fanatique des chevaux auprès d'un parfait inconnu, qu'elle n'allait probablement jamais revoir... Était-ce si terrible que cela? En réalité, oui totalement, mais il était déjà trop tard pour laisser une bonne première impression, alors à quoi bon?

- C'est réellement une magnifique bête que vous possédez, un parfait destrier. J'imagine qu'elle doit vous être bien utile en combat, n'est-ce pas? En tout cas, vous semblez très bien vous en occupez, vous ou votre palefrenier peut-être? Elle a dû coûter une petite fortune. Comment se nomme-t-elle?

Oui, le nom de l'animal l'intéressait vraiment, encore plus que celui de son maitre en réalité. Pour le reste, elle espérait subtilement rassembler des informations sur le jeune homme. Elle avait fait le commentaire sur le palefrenier dans l'espoir d'en apprendre un peu plus, car un simple voyageur n'en possède bien sûr pas. Comme celui-ci semblait fortuné... C'était une option envisageable. Elle n'allait pas l'avouer, mais cet homme l'intriguait. Malgré ses allures princiers, il semblait humble et à l'écoute des simples gens. Déjà, bien peu aurait aidé la jeune femme comme il le faisait, surtout un richard. Les hommes vertueux ne couraient pas les rues.
Celina
Age : 23
Métier : Éleveuse de chevaux
Messages : 81
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 2/3/2018, 12:28

La demoiselle semblait avoir toute son attention accaparé par la venue de l'animal, sa jument était le genre de bête à la fois docile à qui elle veut bien l'être mais terriblement farouche et fier. C'est le caractère qui ressortait généralement des chevaux de cette lignée, o'combien précieuse, Xander se plaisait à la faire perpétuer pour que sa famille et même les éventuelles générations suivantes puissent profiter de la robustesse de ces chevaux. Même Leo et Elise avaient opté comme lui pour une monture, le cheval est une partie très ancré et importante dans la famille royale Nohrienne, souvient associés à ses illustres cavalier et leurs armures rutilantes. Il allait de soit que le roi de cette nation se devait d'avoir une monture particulièrement belle et surtout bonne. S'occupant lui-même d'éduquer sa monture comme bon lui semblait, il était alors capable de se faire obéir d'un moindre claquement de langue, comme si la relation entre les deux se passait de toute façon de parole, qu'ils pouvaient se comprendre et se faire confiance. C'est peut-être parce qu'elle est ce genre de jument que Celina était à ce point réceptive ? Du moins, en partie, puisqu'en plus d'apprendre à l'instant même le prénom de la jeune femme, Xander apprit qu'elle était une éleveuse de chevaux, se qui pouvait expliquer bien des choses. Il eut tout de même aussi léger qu'en coin, et les sourcils levés comme pour se dédouaner de quelque chose. Vu le temps employé par cette dernière elle ne semblait pas croire à ce statut de simple voyageur, comme beaucoup d'autre en réalité. Pourtant, ce n'était pas totalement faux. Son royaume n'existe pas ici, il est très loin, et de ce fait, Xander était alors un roi errant sans royaume sous la main, comme le serait un simple voyageur en fait. Il ne releva cependant pas ce sous-entendu, même si on pouvait le voir à son regard qu'il avait compris ce qu'elle avait dit.

Il se contenta à la place de hocher négativement la tête, repoussant la bourse vers la jeune femme. Il était un roi, pas un paysan en mal d'argent. Qui plus est, s'étant présenté avec le soutient de la Déesse local au roi d'Istus, Xander jouissait alors d'une stabilité financière assez tranquille en échange d'un silence qu'il pouvait à la fois comprendre et le rebuter. Il n'allait ainsi pas dépouiller une jeune femme qui a visiblement rencontré des ennuies sur la route.

«  Rien du tout. Je ne suis pas à la pour vous dépouiller, je pense que vous en avez autant besoin que moi. Je ne suis pas dans le besoin, ce n'était rien. »

Il n'allait pas mourir pour si peu. Qui plus est, il dormait beaucoup à la belle étoile quand il sortait et s'éloignait, de quoi ne pas taper trop vite dans les économies donné par la famille royale, et surtout éviter d'en abuser inutilement. Il n'était pas ici pour faire du tourisme mais vite rentrer chez lui.

Cependant il ne pouvait décemment pas refuser toutes les envies de Celina qui souhaitait se racheter, cela la mettrait d'avantage dans l'embarras, déjà qu'elle semblait esquiver son regard de façon assez régulière comme si la honte allait la noyer. Alors il se mit en quête de réfléchir à ce qui pourrait lui demander. Ce à quoi elle lui posa alors une nouvelle question sur son adorable jument, de quoi certainement assouvir sa curiosité mais.. il avait également l'impression qu'elle cherchait alors à un peu mieux le cerner pas ce biais. Ah qui était-il pour lui en vouloir, il serait dans la même situation certainement qu'il chercherais à en apprendre un peu plus sur son interlocuteur.

«  Vous cherchez à avoir quelque informations par le biais de mon adorable jument? »

Même si sur le coup, on pouvait douter qu'il était en train de prendre à la rigolade la chose, son air n'est pas le plus facile à dérider il faut avouer. Il eut tout de même un sourire, et ses traits se détendirent alors pour souffler.

«  Je ne peux pas vous en vouloir. Mais à dire vrai, je m'occupe généralement moi-même de ma jument, chez moi, quelqu'un peut s'en charger, mais j'ai une préférence pour le faire moi-même. Elle est née chez moi et je me suis occupée d'elle depuis. Helhest est là le nom qui lui a été donné. C'est un animal robuste qui ne m'a jamais laissé tomber. »

A ces mots la jument releva la tête comme reconnaissant d'instinct le mot et la voix qui l'appelait, soufflant alors de ses nasaux sur la tête de l'homme avant d'inspirer et de se remettre à sa place d'origine. Caressant légèrement alors son encolure, le jeune homme attrapa alors une carotte fraîche dans un des sacs sur le dos de l'animal pour la tendre à la bête qui croqua alors à pleine dent dedans.

« Si vous voulez me rendre service, vous pourriez m'accompagner durant mes courses, peut-être que vous trouverez également ce dont vous avez besoin. »

Et puis un peu de compagnie pour faire des courses, je suppose que c'est largement raisonnable comme demande non ? Lui il trouvait. Et il invitait la demoiselle à le suivre aux côté de sa jument qui le suivait par automatisme comme le ferait un chien parfaitement bien dressé.

« Je connais la mère et le père de ma jument. J'ai choisit le poulain avec qui je pensais avoir le plus d'affinité et mon père me l'a offert. Pas de chance elle ne m'a de ce fait pas coûté me moindre sous. »

Même si l'on peut aisément deviner qu'il n'était pas non plus le genre d'homme dans le besoin, pour posséder des chevaux, et de si belles bêtes qui plus est.

«  Possédez-vous votre élevage en Istus ou.. ailleurs ? »

Le ailleurs qu'il ne connaissait guère. Il avait cru voir des noms sur des cartes mais il ne les avait pas encore retenu à dire vrai, il était encore totalement étranger à tout ça et comptait bien l'être le plus possible sur le fond. Cependant, si elle n'était pas d'Istus peut-être pourrait-il parler de ce problème pour lequel il était venu sans avoir l'impression d'avoir mentis au roi local. C'est qu'il peut-être difficile parfois de se faire passer pour un homme venant alors d'Istus quand on ne sait sur le fond pas grand chose de cette dernière ni même du monde dans lequel il était. Il s'arrêta devant un étalage de fruit et légumes frais, en les protégeant bien il pourrait en apporter pour lui-même et sa jument pour le voyage...
Xander
Métier : Roi de Nohr
Messages : 145
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 19/3/2018, 06:36

Visiblement, le jeune homme semblait avoir comprit les sous-entendus, mais ne souhaitait développer plus amplement sur son statut. Après, c'était son choix. Celina n'allait pas pousser plus loin, ce n'était pas son genre. S'il ne souhaitait pas parler, c'était son droit. Elle pouvait facilement comprendre le fait de cacher certaines informations, elle-même ne souhaitait pas spécialement – et même pas du tout – expliquer la raison de sa beuverie de la veille et... Sa mort. Personne à Terra n'était au courant de sa condition, que ce monde n'était pas le sien. Pendant longtemps, elle avait prit soin de cacher cette information. Encore aujourd'hui, les seuls au courant était d'anciennes connaissances de Magvel qu'elle avait croisées par hasard et... Deux jeunes femmes qu'elle avait croisées la veille. En ce sens, elle n'était pas très bien placé pour demander des explications à qui que ce soit, certainement pas un gentil jeune homme croisé dans les rues d'une ville qui lui était inconnue.

- Je ne suis pas particulièrement fortunée, mais je ne vis pas dans le besoin, loin de là.

Celina soupira. Après tout, elle ne pouvait pas forcer le jeune homme à accepter l'argent... Et oui, cet argent lui serait certainement utile plus tard, elle était loin de compter dans la bourgeoisie. À force de prêter ses chevaux sans compensation et de rendre service à tous, elle n'avait pas un très gros coffre de banque, mais cela lui suffisait amplement. Elle essayait le plus possible de cultiver ses propres fruits et légumes pour économiser. Comparer à ce qu'elle avait vécue dans sa jeunesse, ce n'était rien: elle se trouvait chanceuse de pouvoir vivre aussi bien.

La demande du jeune homme la laissa perplexe. L'accompagner? Oui certes, elle trouverait peut-être ce qu'elle cherchait, mais du coup ce serait un avantage pour elle, pas pour lui. En quoi était-il gagnant dans cette histoire? Ce n'est pas un service si l'on as rien à y gagner... Aïe la tête, Celina devait éviter de trop réfléchir. Quelque chose dans les paroles précédentes du voyageur la tiqua soudainement. Elle avait assumé que celui-ci venait de Istus, pourtant, à l'entendre, son chez lui semblait assez éloigné... D'ailleurs, Istus ne semblait pas être l'endroit le plus renommé en élevage de chevaux non plus, une bête de cette qualité avait plus de chance de provenir de Terra... Ou d'ailleurs.

- Vous avez quelqu'un pour vous occuper d'elle chez vous... Votre chez vous n'est donc pas ici, à Istus? À vous entendre, vous êtes loin de la maison, pardonnez-moi de vous avoir confondu avec un habitant du coin dans ce cas.

Son père lui avait offert... Donc c'était un fils à papa? Celina ne prit finalement pas la peine de répondre au service demandé pour le moment, ne faisant que lui emboîter le pas lorsqu'il se mit en marche. Lorsqu'il s'arrêta devant l'étalage de fruits et lui posa une question, elle fit semblant de s'intéresser à la marchandise, hésitante sur la réponse à donner. Définitivement, quelque chose clochait: il ne semblait pas venir d'Istus, mais ne semblait pas non plus connaitre le reste de Gaïa, c'était du moins ce que laissait présager son hésitation dans sa question.

- Non, je suis arrivée à Istus il y a deux jours, je suis ici simplement pour prendre un peu de bon temps, disons que j'avais besoin de me changer les idées, ce qui n'a pas très bien fonctionner d'ailleurs...

Essayer d'oublier Franz et tous ses souvenirs de Magvel... Pour finalement rencontrer Ephraim. Oui, définitivement, ce n'était pas une grande réussite. Au moins, cela lui avait permis, un peu, de faire la paix avec son passé.

- Mon troupeau se trouve dans les verts pâturages de Terra. J'ai dû laisser Quartz là-bas aussi, ma monture personnelle, il a bien des qualités, mais les longs voyages en bateau ne sont pas son fort.

Elle sourit au jeune homme, refoulant ses craintes sur l'état de Quartz. S'inquiéter n'allait aider en rien, elle se devait de faire confiance à Seigi. Se désintéressant de l'étalage devant eux, elle observa les alentours en attendant que Xander fasse ses achats: elle cherchait sois un endroit vendant des vêtements, sois un café... Un petit remontant lui ferait grand bien, la fatigue se faisant de plus en plus ressentir. Ne remarquant rien d'intéressant dans les environs, elle se décida finalement à dire ce qui lui trottait la tête, d'un ton léger, affichant un air narquois.

- Vous savez, si votre demande de compagnie a pour but de me soutirer des informations sur Gaïa, il fallait simplement le dire, car malheureusement, je ne vous serai d'aucune aide sur ce point.

Elle ne savait pas si celui-ci venait d'un autre monde, s'il n'était qu'un fils à papa n'ayant jamais sorti de chez lui ou même si elle faisait fausse route en croyant qu'il ne connaissait pas vraiment les environs, mais cela lui importait peu. Après tout, cette discussion n'était, avant tout, qu'un moyen de passer le temps.
Celina
Age : 23
Métier : Éleveuse de chevaux
Messages : 81
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 29/3/2018, 18:37

Si Xander voulait jaugeait le taux d'intelligence de la demoiselle qui lui faisait face, il aurait alors immédiatement les réponses. Celina la simple éleveuse de chevaux, comme elle l'avait si bien dit plus tôt, semblait doué pour déduire les choses. Même s'il rien n'est dit explicitement, il suffisait de le deviner. Le jeune souverain n'était pas d'ici. Il n'était qu'un simple touriste venant d'en effet très loin, bien plus loin qu'une personne normale habitant Gaïa ne pourrait le penser. En réalité, ce n'est pas le genre de chose que l'on imagine naturellement lorsque l'on a jamais fait le moindre voyage entre les monde. Le jeune homme hocha la tête devant ces excuses inutiles.

«  Ne vous en faites pas, ce n'est pas le première fois. »

Il ne croyait pas au hasard, ainsi, s'il était apparut ici, c'était pour une bonne raison. C'est que la Déesse locale pensait alors pouvoir obtenir son aide et que cet endroit serait celui qui lui correspondrait le mieux. À juste titre, la famille royale l'avait reçus et aidé comme il fallait à son arrivé. Et les gens le confondait aisément pour un chevalier d'Istus. Ce qu'il ne niait normalement pas forcément s'il n'y a pas de raison de s'attarder. Qu'on le prenne pour un natif avait un avantage dans le sens où l'on ne posait pas forcément trop de question. On se contentait de lui vendre ce qu'il demandait, et puis c'est tout. Mais Celina n'était pas d'ici, et il était inutile de se faire passer pour un chevalier local alors qu'il n'était même pas capable de lui indiquer un endroit où elle pourrait trouver de nouveaux vêtements...

Avançant maintenant avec elle à ses côtés. Xander écouta poliment le récit de la jeune femme. On ne peut plus classique. Elle était venu à Istus pour des vacances en sommes, même si elle affirmait que cela était mal partit. Encore une fois, le blond se demanda alors ce qu'il c'était passé. À moins d'être une menteuse remarquable, la jeune femme ne semblait le genre de demoiselle à se mettre en l'air comme ça et de déambuler dans les rues à moitié ivre et les vêtements déchirés. Ou alors il la jugeait très mal. Mais plus par respect que par manque d'envie, il se contenta de garder sa question pour lui, et d'apprendre alors l'endroit d'où elle venait. Terra ? Il ne voyait pas trop... Ou plutôt il avait aperçu ce nom sur une carte, peut-être irait-il par-là bas... Xander finirait bien par s'éloigner d'Istus pour un moment histoire de faire un tour, voyage et chercher des indices avant de revenir à ce point central pour son séjour ici.

« Terra.. ? Peut-être irais-je par-là bas un de ces quatre. Peut-être que si vous êtes rentré d'ici là nous nous y reverrons. »

Fit-il d'un sourire courtois et amicale.

« Les traversée de l'eau ne sont pas forcément le plus aisé pour les montures, ce n'est pas leur environnement, j'avoue avoir eu l'occasion d'expérimenter cela avec la mienne. Mais la terre ferme lui sied d'avantage. »

Même s'il faut avouer qu'avec l'environnement étrange de Vallah, sa jument était certainement apte à bien des terrains différents tant la magie était présente là-bas. S'attardant sur un stand pour acheter quelques fruits et légumes, pas trop. Un peu d'avoine pour sa monture, mais se limitant au minimum, il ne la surchargerait pas. Et s'arrêterait alors dans des fermes ou auberge à l'occasion, cela dépannerait en cas de campement à la belle étoile. Et surtout de la viande séchée. En plus d'être facile à transporté, cette dernière était facile à conserver lorsque l'on voyage, et pourrait alors s'en contenter lorsqu'il serait sur le dos de sa monture à travers les route. Son sac maintenant remplit de ce qu'il lui fallait, son regard se reporta sur la demoiselle. Durant un instant, Xander semblait essayer de la jauger du regard, comme s'il essayait de déterminer alors s'il déduisait comme il faut... Était-elle d'un autre monde comme elle ? Ou alors elle en avait entendu parler... Il ignorait quelle était la plus forte probabilité, mais c'était forcément l'une des deux pour qu'elle affirme ne rien connaître sur Gaïa, chose qui faut l'avouer, serait fort étrange pour quelqu'un qui en était natif. À moins qu'elle ne soit jamais sortie de sa campagne. Mais là encore, cela li semblait totalement encensé. Prenant alors le temps de nouer les sacs pour les accrocher solidement à sa selle, le jeune roi reporta son attention sur elle.

« Suis-je trop curieux Celina si je vous demande d'où vous venez ? Je ne parle pas de Terra.. Je viens d'un endroit appelé Nohr. Et à dire vrai, je me suis retrouvé à Istus pour protéger ma patrie. Cette dernière est menacé, et j'ai cru comprendre que la source de mon problème était en ces terres. »

Et même s'il avait pu douter quelques instants, regrettant alors son départ et d'avoir laissé son royaume. Il était certain que c'était là le bon choix à faire. Cependant, Xander garda sous silence tout statut royale le concernant. Ce serait se compliqué la tâche pour pas grand chose. Son statut de roi ici ne valait pas grand chose en réalité, en dehors de son monde, il n'était que Xander, le chevalier roi vagabond en quête, rien de plus. Il lui offrit tout de même un sourire agréable.

« Mais ne vous méprenez pas. En réalité, je ne crois pas beaucoup de personnes avec qui je prend la peine d'échanger ici, et votre compagnie ne m'est pas désagréable, si nous pouvons trouver en même temps chacun ce que nous somme venu chercher, tous le monde y gagne non ? »

Parce qu'il part du principe qu'il n'est que de passage ici, et qu'il ne restera pas. Et souvent, il ne peut pas parler de ce qu'il est et de ce qu'il cherche aux gens. Mais cela changeait tout si la jeune femme abordait d'elle-même les choses. Ou du moins les sous-entendait.

« En dehors de la famille royale et des personnes assez bien placé au château, je n'ai guère parlé de tout ceci. Cela me fait une raison supplémentaire de converser avec vous. À moins que cela ne vous dérange. »

Qui sait, peut-être était-elle pressée. Ce qu'il pouvait comprendre si la jeune femme se sentait mal, ou était en vacances. Auquel cas il se contenterait de lui indiquer ce qu'elle cherchait dès qu'il le trouverait, ou de la laisser entre des mains plus experte des environs. Flattant l'encolure de sa jument, cette dernière semblait s'impatienter.
Xander
Métier : Roi de Nohr
Messages : 145
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 19/6/2018, 12:52

Tout comme l'avait pressenti Celina, le jeune homme ne semblait pas très certain de l'endroit où se situait Terra et n'y avait jamais mis les pieds. Par contre, celui-ci avait plus ou moins avoué ne pas être originaire d'Istus. La théorie de venir d'un autre monde prenait de plus en plus d'ampleur. La jeune femme se perdit vaguement dans ses pensées en attendant que l'homme termine ses achats et les installent sur sa monture. Lorsque celui-ci reprit finalement la parole, elle sursauta presque. Au moins, les sous-entendus se confirmait, il était lui aussi au courant de l'existence de ces autres mondes et doutait de l'appartenance de la magicienne en celui-ci, confirmant même qu'il était ici pour les mêmes troubles dont elle avait vaguement entendu parlé par certaines de ses anciennes connaissances. Plus que la surprise de savoir qu'elle avait eu raison sur le compte du jeune homme, ce fut le nom de l'endroit qui la fit tiquer, mais elle n'eut point le temps de s'y attarder.

- Je meurs de faim, si cela vous dit de m'accompagner prendre une bouchée. Je ne serais pas contre un bon café non plus.

Elle lui fit un clin d’œil. Après tout, pourquoi pas? Il souhaitait poursuivre cette conversation et Celina n'était pas contre, elle avait elle aussi certaine interrogation. Pour le moment, elle avait rencontré bien peu de gens venant d'ailleurs, du moins à sa connaissance. Pourtant, Gaïa semblait en être rempli. Drôle de hasard tout de même d'avoir croisé deux anciens ennemis... Mais cet endroit, ce Nohr, cela lui disait vaguement quelque chose. Pourtant, elle en était certaine, ce pays ne se trouvait pas en Magvel. Elle décida de répondre à la question de Xander avant tout, en continuant de chercher un endroit où se poser. Les échoppes ne manquaient pas, mais rien n'attirait réellement son regard.

- Puisque vous avez si aimablement pris soin de me parler de votre cas en premier, je serais bien en mal de refuser n'est-ce pas? Effectivement, je ne viens pas d'ici non plus. Ma terre d'origine se nomme Grado, en terre de Magvel.

Elle sourit doucement au jeune homme. Cela faisait quand même du bien, de simplement discuter. Et puis, elle ne pouvait dire qu'elle détestait la compagnie du simple voyageur. Finalement, un établissement attira son attention. Le désignant à son compère, elle s'informa de ses intentions.

- Cela vous intéresse d'entrer un moment?

En attendant la réponse de Xander, elle se remit à réfléchir sur la drôle d'impression que lui inspirait le nom de la patrie du voyageur. Nohr... Rapidement, l'image de la jeune femme – comment se nommait-elle déjà? Oui voilà, Camilla – qu'elle avait rencontré la veille apparut dans son esprit. Au fil de leur discussion, elle lui avait dit être une princesse d'un royaume nommé Nohr. Dans ce cas, ce jeune homme devait nécessairement la connaitre, de nom du moins. Après tout, il fallait être idiot pour ne pas connaitre les membres de la famille royale de son propre pays. Pour l'instant, elle décida de garder cette information pour elle, se promettant d'y revenir si elle en avait le loisir. Pour le moment, elle ne souhaitait pas non plus se montrer trop indiscrète et ce n'était pas prioritaire, ce n'était que pure curiosité.
Celina
Age : 23
Métier : Éleveuse de chevaux
Messages : 81
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 1/7/2018, 12:46

Si Xander n'avait guère prévu de passer le temps en ville à discuter ou encore prendre le temps de manger, au final, ce ne serait pas un ajout dérangeant à son programme. Surtout depuis qu'il avait émit l’hypothèse suivante : Celina, la simple éleveuse de chevaux venait d'ailleurs. Peut-être un peu comme lui. D'où ? Il l'ignorait. Mais en réalité la jeune femme n'avait pas la prestance d'une simple éleveuse, il y avait bien plus derrière tout ça. Mais cela ne le regardait sur le fond pas, et il n'était pas en droit de lui exiger des réponses. Après tout, lui même n'était pas totalement transparent à son sujet. Cela ne se remarquait peut-être pas pour l'instant, mais si Xander pouvait aisément passer pour un homme d'une bonne famille, certainement venant d'une famille de chevaliers, il n'avait pas avoué qu'il était le roi de son propre pays. C'est un coup en général à soit le prendre pour un illuminé à parler d'un royaume lointain dont il est le roi. Ou alors à changer de discours à son égard si on le prend en sérieux. Ce qui est en soit totalement inutile. S'il est une tête couronné chez lui, il n'est qu'un illustre inconnu de passage sur les terre de Gaïa, inutile de les marquer plus que nécessaire. Alors il garda le silence sur ce fait, et se contenta de lui répondre avec un sourire des plus cordiale, mais également amicale.

« Je vous invite si vous le souhaitez Celina. »

Il pouvait bien faire cela en tant qu'homme galant bien éduqué. Il n'allait pas faire payer pour lui une femme qu'il avait ramassé mal en point plus tôt dans les rues. J'exagère un peu, il s'agit là principalement d'un reste de gueule de bois, mais tout de même.

Capté par la réponse de la demoiselle, le jeune homme eut droit au nom de l'endroit d'où venait Celina. Et comme il s'en était douté, elle n'était pas d'ici. Il ignorait totalement ce qu'était Magvel et Grado, mais ces noms lui sonnait autant étranger que devait l'être Nohr pour la jeune femme.

« Magvel vous dites ? Je n'ai jamais entendu parler de cet endroit. Cela ne me surprend plus d'apprendre l'existence d'autre monde, mais c'est assez déroutant il faut l'avouer. Combien d'autres existent encore. »

Certainement beaucoup. Avec autant de royaume, de culture, d'armée et de dirigeant à leur tête. Même s'il était du genre curieux, la nature assez protectrice de Xander pour son royaume le poussait à penser qu'il était très bien de voir ces monde séparés habituellement. Ils avaient assez à faire chez lui.

« J'ai hâte de vous entendre en parler d'avantage si cela ne vous dérange pas. »

Autant profiter de la situation pour en apprendre plus, pour assouvir cette curiosité qu'il aurait habituellement tue. De toute façon, il n'était pas vraiment avancé dans sa situation et mission. Alors il n'y avait rien de bien urgent dans l'immédiat, cela ne changerait rien. Alors il prit le temps d'installer sa jument à l'abreuvoir qui était à disposition pour les bêtes. Il l'attacha pour la bonne forme, mais il était certain que sa jument ne laisserait personne l'approcher pour l'emmener et ne partirait pas d'elle-mêmes sans son propriétaire.

Poussant la porte de l'établissement qu'elle avait choisit et la laissant rentrer, il s'installer alors à une table, laissant le poids de l'armure claquer contre le bois du siège. Le serveur qui vint à leur rencontre prit les commandes.

« Donnez-nous deux cafés s'il vous plais. Vous souhaitez quelque chose à manger pour accompagner ? »

Demanda-t-il par politesse. Lui laissant alors le loisir de répondre positive ou non. Avant de s'accouder pour poser son regard brun sur celui de la demoiselle.

« Alors comme ça vous êtes d'un autre monde aussi ? Vous êtes ici pour les même raison que moi ? Avez-vous également un royaume que vous désirez protéger ? C'est mon cas. Je ne vis que pour ça. »

Un chevalier dévoué à sa cause hein. Xander en avait le profil type. Xander serait certainement le chevalier que l'on se représente dans les histoires que l'on raconte aux petites filles, mais il fait mieux, parce qu'à la fin de l'histoire on découvre qu'il possède en réalité une couronne. Un roi qui n'a pas froid aux yeux en somme.
Xander
Métier : Roi de Nohr
Messages : 145
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-