Le jour des coeurs amoureux [Circé x Lucius]

le 4/3/2018, 15:24

Événement : La fête des amoureux

C'était avec étonnement que vous vous êtes vu remettre une lettre quelques jours plus tôt : un document au contenu insaisissable qui parlait d'une rencontre agencée par les cieux. Cela semblait être une plaisanterie douteuse au départ...  

Istus était ra-vie ! Sa quête d’âmes soeurs à réunir lors du jour des coeurs amoureux l’avait conduite à ces deux êtres si parfaits, si différents qu’ils ne pouvaient que se compléter harmonieusement. Pour faire naître la passion entre eux, la déesse eu une idée si brillante qu’elle passa plusieurs minutes à s’en féliciter avant de la mettre en oeuvre. D’un claquement de doigts, elle arracha Lucius et Circé à leurs activités respectives et les transporta… dans un concours de danse. Vêtu d’une splendide robe à paillettes, Lucius resplendissait. Circé quant à elle était habillée d’un costume moulant tout aussi brillant que celui de son compère et la voix de la déesse résonna : « Laissez vous porter par la musique et que la danse révèle la passion cachée entre vous deux ! De toutes façons vous ne pourrez pas vous éloigner de plus de trois pas l’un de l’autre sans être collés huhuhu ! Gagnez le concours et l’amour de votre partenaire ! »

Lorsque vous ouvrez les yeux, vous réalisez très rapidement l'étrangeté de votre accoutrement, puis votre proximité physique avec un(e) inconnu(e). Autour de vous, de nombreux couples dansent comme si leurs vies en dépendaient, sous le regard critique du jury. C'est visiblement à votre tour de leur prouver... quelque chose. Et le fait que vous n'arrivez pas à vous détacher de votre partenaire du jour semble signifier que vous n'avez pas le choix.

Rappelez-vous ces curieuses lettres reçues en MP... Vous pouvez (et devez !) poster à la suite de Gaïa. La suite de ce petit event de St Valentin ne dépend que de vous et se déroulera comme un rp normal   Déclarez votre flamme à votre âme soeur ou maudissez Istus de vous avoir mis dans une situation pareille   !

Gaïa
Compte administrateur
Métier : Dieu à plein temps
Messages : 511
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 5/3/2018, 04:16

La journée avait commencé normalement. Il restait à l'orphelinat et s'occupa des enfants présents. Après tout, c'était bien ce que Lucius désirait faire ; donner quelque chose aux autres qu'il n'avait jamais vécu. Il était comme cela Lucius ; il aimait donner aux autres. Il restait positif. Il s'occupait comme à l'habitude, vers l'heure à laquelle il allait prier, il s'installa à genou au sol et les yeux fermés, les mains en prière. Sa déesse était différente... mais il appréciait autant Istus que celle qu'il avait connu dans son monde. Cependant,,, peut-être qu'aujourd'hui, ce serait différent.

Il était à présent ailleurs, dans les bras d'une femme ; malgré ses vêtements d'hommes, il reconnaissait très bien les formes féminines, si près d'elle après tout. Elle était une femme, ce qui faisait du sens. Cela lui prit une demi-seconde pour réaliser le poids qu'il avait sur les épaules à ce moment. Ses yeux descendirent sur lui et il remarqua cette magnifique robe qu'il portait. Pardon ? Était-il en train de faire un cauchemar ou quelque chose comme cela ?! Il n'arrivait pas à comprendre... le temps de réaliser ce qu’il se passait, ses joues étaient complètements rouges. « Je… mademoiselle. » Il l’avait compris et il ne voyait pas le but de le caché à cet instant. Pourquoi la situation le mettait tant mal à l’aise ? Simplement parce qu’il était en robe de femmes, à une place où toutes les autres étaient habillés ainsi, mais étaient des femmes. Non, non et non. Il essaya de la repousser, la gêne étant si grande à cet instant. Mais il se retrouva coller à elle, encore. Était-ce aussi gênant pour elle ? Il n'en avait aucune idée, tout ce qu’il savait était qu’il n’aurait jamais cru se retrouver dans une de ces robes un jour.

« On… doit rester ensemble, on ne peut se séparer… »

Selon ce qu'il avait remarqué et entendu... Un léger regard autours de lui lui fit comprendre que cela ressemblait à un espèce de concours de danse. Tout était présent pour lui faire croire cela.  Il reposa ses yeux vers la gente dame – plus grande que lui évidemment – et il eut un léger soupire. Pourquoi donc Istus lui avait infligé ça ? avait-il mal prié ? … est-ce qu’elle aussi était confuse sur son sexe ?

Un doute traversa son esprit à ce moment ; est-ce qu'elle avait compris qu’il n’était pas un homme ? Après tout, dans cette robe, la taille plus fine que celle d’un homme se voyait et tout ce qu’il portait laissait vraiment à croire qu’il était une femme. Eh misère… Ses cheveux étaient arrangés aussi. Bref, ce qu’il portait faisait qu’il ressemblait beaucoup à une femme. Au fond, il espérait qu’elle n’avait compris… mais cela était possible que non aussi.

Spoiler:
Si y'a un souci, dis-le moi ♥️

______

« I feel your grief, and it feels like my own... »


Lucius s'exprime en #339999
Lucius
Age : 20
Messages : 69
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 5/3/2018, 08:40

Quelques jours plus tôt, Circé avait reçu une lettre qui avait eu le don de la frustrer autant que de désagréablement lui remémorer des souvenirs qu'elle s'était évertuée à enfouir au plus profond de ce qu'il restait des sentiments amoureux qu'elle pouvait nourrir.
Il fallait croire qu'elle avait un coeur comme tout le monde finalement, et si elle ne le niait pas, les mentions "Saint-Valentin" et "amoureux" avaient sincèrement suffi à totalement la fermer au contenu de l'enveloppe qui lui avait été adressée, et c'était sans plus attendre qu'elle avait envoyé la lettre alimenter le petit feu qui brûlait sous son nez.
Elle avait aimé, une fois. Juste une fois. D'un amour un peu trop fort qui l'avait poussée à fuir pour s'épargner un attachement qui l'aurait sûrement consumée, autant qu'il aurait pourtant suffi à panser toutes les plaies qu'elle voulait cacher. Elle avait aimé et elle avait eu tellement peur qu'elle avait disparu, pour ne pas à nouveau perdre tout ce qu'elle aurait pu chérir, si elle était restée.  
Et comme si ce seul souvenir ne suffisait pas, il fallait que le nom qui flotte au-dessus du visage imprimé dans son esprit soit « Valentia ». À peine ironique.

Alors, elle n'avait pas plus cherché à savoir quel destin stupide l'attendait, pour le jour dit des amoureux, avait même totalement oublié l'intérêt de cette fête et ne s'était remémorée la lettre que lorsque le 14 Février avait frappé.
Affalée sur son lit, la générale de Pallas savourait une de ses éternelles tartes à la crème et aurait volontiers employé le reste de sa journée à cette activité, si elle avait pu. Si Istus l'avait voulu, aussi. Néanmoins, et parce que la Déesse ne l'entendait visiblement pas de cette oreille là, la tarte de Circé laissa place à une taille contre laquelle sa main s'était posée sans même qu'elle ne donne son avis et son habituelle tenue excentrique était devenue un costume qui lui donnait autant envie de se balader nue que d'aller se cacher.
Désabusée, Circé jeta un oeil à peine aimable à la jeune femme qui lui faisait face et... Frissonna. Plus que la sublime robe enveloppant la créature collée contre elle, c'était la perspective de cette farce qui alimentait son besoin de détaler. Mais simplement courir en direction de Pallas aurait sûrement été beaucoup, beaucoup trop facile et les Dieux aimaient visiblement la tourmenter, en ce moment. Plus le temps passe et plus je vous emmerde.

On… doit rester ensemble, on ne peut se séparer…

No. Shit. Sherlock. Comme si sa mauvaise humeur ne suffisait pas, il fallait en plus que sa compagne ait l'air d'une pucelle effarouchée.
Elle n'y avait qu'à peine prêté attention mais la petite blonde essayait plus ou moins maladroitement de la repousser, en dépit du manque cruel de force dont elle faisait preuve, le tout sous les yeux d'un jury qui attendait patiemment qu'elles daignent s'avancer au coeur de ce qui semblait être une piste. De danse.
Et Circé explosa.

Allez tous crever, il est hors de question que je me dandine ici ! Et puis je--

Elle eût le réflexe de se taire juste à temps. Pas ici. Pas maintenant. Il était hors de question qu'elle l'admette aussi ouvertement et, frustrée et honteuse, Circé se mordît la lèvre en essayant d'ignorer la situation dans laquelle elle se trouvait. Elle ne savait pas danser autrement qu'en roulant des hanches lorsqu'elle était à moitié ivre. Et de toute manière, Saint-Valentin ou pas, elle n'était absolument pas conditionnée pour flirter avec la petite tête son nez. Quand bien même il lui fallait bien reconnaître qu'elle était remarquablement mignonne.

Tu m'excuseras, ou pas peu m'importe, mais je ne suis pas disposée à me donner en spectacle pour le bon vouloir d'une Déesse aussi emmerdante que celle nous a embarquées ici.

______

loyalty isn't earned
it's bought.


Shalendra ment en #F08080.
Music theme :
Shalendra
Voice of the Goddess
Messages : 140
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 7/3/2018, 07:17

À ce moment, Lucius avait toutes les raisons du monde pour être gênée à ce point. Il avait porté des robes de moine et des robes de cérémonie... mais jamais CE style de robe. Il devait simplement reprendre sur lui, tout irait bien. Ce n'était qu'une farce, un mauvais rêve peut-être. Qu'est-ce que cela pouvait être d'autres de toute façon ? Il n'était pas en mesure de trouve rune réponse à cela. Le jour de la St-Valentin, c'était très certainement en lien. Mais pourquoi donc sa déesse ne savait-il pas qu'il était un homme ? Avait-elle regardé au moins ?

Contrairement à Lucius, son partenaire semblait plus en colère que gêné. Peut-être le fait qu'elle se sentait bien à l'aise dans cette situation comparé à lui ? De plus, Lucius ne pouvait pas faire preuve de ce type de colère. Il pouvait l'être, mais pour d'autre type de situation. Le jeune homme devait dire qu'il la comprenait ; il n'avait pas envie non plus... Bien que personne ne croyait qu'il était un homme, lui il le savait et c'était très certainement la situation la plus gênante dans laquelle il ne s'était jamais retrouvé. elle ne voulait pas danser, et il comprenait.. après tout, qui voudrait le faire dans ces conditions.

« Je suis gêné aussi... Mais on ne peut pas se séparer. »


La gêne un peu passé, c'était maintenant la réalisation. Ils devaient faire quoi... allaient-ils vraiment danser ? Ils allaient devoir. Il la regarda dans les yeux. « Je sais que tu ne veux pas, mais il faut le faire... c'est la seule façon que je vois. » Dit-il en jetant un coup d'oeil autour de lui. Après tout, ils étaient collés ensemble, il ne voyait en rien une façon de s'en sortir autre que de finir ce concours et d'être finalement séparé. Il était un plus affirmer, bien que toujours perturbé par cette foutue robe. Il comprenait le malheur de certaines, maintenant.

« Je ne suis pas fait pour porter ce genre de robes, c'est très gênant, j'admets. Plus vite on essaie et plus vite on peut se changer. »

Un regard autours de lui montrait que plusieurs attendaient quelque chose. Il cherchait mais il ne voyait aucune autre alternative à ce moment...

______

« I feel your grief, and it feels like my own... »


Lucius s'exprime en #339999
Lucius
Age : 20
Messages : 69
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 9/3/2018, 09:33

Je sais que tu ne veux pas, mais il faut le faire... c'est la seule façon que je vois. Je ne suis pas fait pour porter ce genre de robes, c'est très gênant, j'admets. Plus vite on essaie et plus vite on peut se changer.

Circé lui accorda un regard aussi sceptique que désabusé. Une fois de plus, le fait qu'elle soulève l'évidence ne faisait qu'un peu plus accentuer les envies que la générale avait déjà de détaler. Elle était mignonne, c'était certain, mais également diablement agaçante. Rien de surprenant si l'on prenait en compte la situation embarrassante dans laquelle elle se trouvait toutes les deux, mais Circé n'avait pas plus envie de danser que de rester ici et leur désaccord l'excédait au plus haut point.

Tu crois que je suis faite pour ce genre de costumes ridicules, m--... Comment ça « fait » ?

Elle ne l'avait que tout juste assimilé mais la demoiselle en robe ne semblait visiblement pas decidée à parler d'elle au féminin. Choix identitaire ou homme très féminin, Circé la gratifia tout de même d'un coup d'oeil clairement surpris et tira sur le haut de sa robe afin de regarder à l'intérieur sans la moindre gêne. Totalement plate... Plat ?

Tu es certaine de vouloir te dandiner devant eux ? Je vais très certainement te marcher sur les pieds.

Tentative plus ou moins voilée de s'assurer de qui son ou sa partenaire était mais, si elle le faisait désormais à travers les mots, son geste précédent prouvait clairement son scepticisme. Et s'il s'avérait qu'elle avait un homme dans les bras, il faudrait sûrement qu'elle arrive à s'arrêter de rire, avant de se mettre à danser.

______

loyalty isn't earned
it's bought.


Shalendra ment en #F08080.
Music theme :
Shalendra
Voice of the Goddess
Messages : 140
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 13/3/2018, 04:56

Ce n'était que des vêtements, il devait se le répéter en boucle sans sa tête. Il ne serait pas capable d'agir sinon. Mais ainsi,il semblait s'être fait au poids qu'il avait à présent sur les épaules. Ce n'était pas facile, mais disons qu'il s'y était tout de même fait. Avait-il le choix ? Il aurait vraiment aimé se retrouver dans des vêtements normaux... mais ce n'était pas comme s'il pouvait s'éloigner pour se changer. Et surtout, avec quoi ?

La femme répondit qu'elle non plus n'était pas faite pour ce genre de vêtements... avant de réaliser que Lucius venait d'utiliser le masculin pour lui. Il ne voulait pas le dire, non pas parce qu'il s'assumait en tant que femme mais bien parce que c'était gênant de se présenter à quelqu'un dans ces habits alors qu'il était un homme et qu'il l'affirmait. Si seulement elle avait pu ne pas le comprendre, cela aurait évité la gêne atroce qu'elle lui avait donné.

« Q-Quoi ?! »

Il mit un bras sur son torse pour éviter de se retrouver sans haut, par pur réflexe. Elle venait tout juste de baisser son chandail là ?! Sans gêne, alors que lui était mort de gêne. Il n'avait jamais souhaité se montrer ainsi ; elle ne pouvait pas ne pas l'avoir compris maintenant. Au oins, c'était placé et elle le savait... « Ahum.. c'était soudain... et gênant ! Tu.. aurais pu demander aussi et je t'aurais répondu ! » Il la regarda dans les yeux ; après tout, c'était la meilleure façon de savoir et il devait quand même l'admettre. « Évidemment que je ne veux pas, ça me gêne et... je ne me sens pas du tout dans mon élément...  et pas à l'aise du tout. » Il ne savait pas du tout comment réagir. En plus, tout le monde attendait après eux. Oui, il était un homme et ses mots le montraient clairement. Elle le comprendrait clairement, elle avait tout pour le déduire.


La gêne absolu. Jamais il n'avait pensé vivre quelque chose comme ça. Comment se préparer à ça ?! Il commençait à se douter que la seule façon de s'en sortir était de danser, réellement. Venait-elle de dire qu'elle lui marcherait sur les pieds ? Il en déduisait qu'elle ne savait pas danser alors... peut-être ? « La danse, c'est plus simple que le pense. » Seulement, la danse allait devoir attendre encore, vu la réaction que cette demoiselle avait...

______

« I feel your grief, and it feels like my own... »


Lucius s'exprime en #339999
Lucius
Age : 20
Messages : 69
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 15/3/2018, 11:08

C'était bel et bien un homme. Un homme incroyablement efféminé certes, mais un homme tout de même. Difficile de mettre plus de scepticisme dans le regard que Circé lui lança et, si elle avait encore un certain mal à assimiler l'identité sexuelle de la personne face à elle, cette dernière ne lui accorda qu'un regard parfaitement neutre lorsqu'il se démena tant bien que mal afin de lui faire comprendre qu'il n'aimait pas réellement la position dans laquelle il se trouvait. Rien de surprenant. Mais ce simple détail rendait la situation bien plus ridicule et la réponse de la Pallasienne fût aussi simple que légitime. « Oh par tous les Dieux... » Elle allait devoir reconsidérer son jugement. Quand bien même Istus n'avait assurément pas sa place dans son coeur, il lui fallait bien reconnaître qu'elle n'était pas qu'une pisseuse ennuyante. « Excuse moi, mais... »

Il ne lui en fallût pas plus pour que le fou rire qui la guettait depuis quelques secondes ne prenne finalement place sur ses lèvres. « J'imagine que... Si je suis supposée jouer ton rôle... Ca devrait aller. » Elle n'était assurément pas disposée à faire preuve de toute l'élégance et la grâce d'une demoiselle, à l'heure actuelle. Loin de là, même. Si l'idée de danser la dérangeait déjà à la base, l'échéance n'en était que plus repoussée par l'hilarité qui la mena à se détourner de son « partenaire » et Circé s'octroya quelques secondes pour au moins se calmer, avant de continuer. « Si je ne te regarde pas, je saurai me contrôler. » Elle n'était pourtant pas décidée à s'y mettre. Tant parce qu'elle ne voulait pas se donner en spectacle que parce qu'elle ne savait absolument pas danser. Cependant, le fait que son compagnon soit bien plus mal à l'aise qu'elle suffisait à alléger son propre embarras et, bien désireuse de s'en débarrasser au plus vite, Circé glissa une main contre sa taille avant de s'emparer de l'une des siennes, un sourire goguenard aux lèvres. « Je te laisse me montrer comment on fait. »

______

loyalty isn't earned
it's bought.


Shalendra ment en #F08080.
Music theme :
Shalendra
Voice of the Goddess
Messages : 140
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 18/3/2018, 05:49

Elle riait !!! Mais évidemment qu’elle riait après tout, il n’était pas en mesure de voir ce qui pouvait se passer d’autres. Elle riait tellement. Après tout, il avait bien de quoi rire en voyant un jeune homme, assez efféminé dans une magnifique robe de danse. Il était évident que la réaction première était le rire. Pour Lucius, lui, c’était majoritairement de la gêne face à ce rire… Il se disait que sa réaction aurait été bien différente s’il ne s’était pas retrouvé dans cette robe… Que pouvait-il faire autre que de la laisser rire ? Il aurait très certainement ri aussi à sa place.

« Ça ira, oui ! »

Après tout, il espérait que ça allait… Il voulait que ça aille. Non pas qu’il souhaitait laisser la compagnie de cette femme, mais quand même, rester un moment ainsi… Sa compagnie n’était pas si mauvaise après tout ; elle avait une impulsivité qu’il ne connaissait pas vraiment. Jamais personne n’avait regardé sous son chandail pour s’assurer de ses dires… quand même ! Une fois qu'elle eût finie, elle allait être capable de se tenir si elle ne le regardait pas. Bien sûr… peut-être que son apparence lui ferait oublier le fait qu’il est très ressemblante à une femme… peut-être ?

Une fois dans une position plus adéquate pour danser, il releva le regard pour la regarder dans les yeux, malgré tout. Ils devaient quand même se regarder pour être en mesure de bien danser, ou du moins de ne pas se ridiculiser complètement. « Je ne suis pas le meilleur danseur, mais je peux me débrouiller. » Il serra la main qui se trouvait dans la sienne et sa seconde main se posa sur son épaule. « C’est assez simple, il suffit de suivre mes pieds… et le mouvement. On ne peut pas vraiment se tromper. » Il commença alors ce qui était une danse bien simplement. Souvent c’est l’homme qui dirige, mais là… c’était la « femme ». Après tout, si c’était ce qu’il fallait faire pour sortir de cette situation, il était prêt à le faire.

N’empêche que Lucius se tenait à des mouvements bien simple et la jeune femme semblait tout à fait en mesure de le suivre. Du moins, pour ça. « Ça va bien, n’est-ce pas ? » Il n’était pas un expert non plus, il ne voulait pas se risquer à faire plus que ce qu’il était capable de faire… Il entreprit toutefois des mouvements un peu plus complexes et plus rapide… peut-être qu’il allait se faire marcher sur les pieds, qui sait.

______

« I feel your grief, and it feels like my own... »


Lucius s'exprime en #339999
Lucius
Age : 20
Messages : 69
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 27/3/2018, 16:31

Simple. S.I.M.P.L.E. Bien sûr que ça semblait simple pour lui. Il avait l'air tout droit sorti d'une soirée mondaine Istusienne là où elle essayait maladroitement d'oublier que la combinaison qu'elle portait moulait un peu trop... Toutes les parties de son anatomie. L'horreur. Mais est-ce qu'elle avait le choix ? Bien sûr que non. Soit parce qu'Istus avait une dent contre elle, soit... Elle ne voyait pas beaucoup d'autres éventualités, en vérité. Pourtant, et parce qu'elle mourait d'envie de se sortir de cette situation au plus vite, Circé se prêta au jeu en essayant de ne pas fixer autre chose que les yeux de son partenaire, le visage déformé par une grimace et la démarche plutôt mal assurée. Le suivre était plutôt simple... Pour l'instant. « Je déteste déjà ça. » C'était bien plus une plainte murmurée pour elle-même qu'une réelle information, au fond. Elle qui pensait être capable de rire à nouveau se retrouvait contrariée par l'idée même de partager une ""valse"" avec un parfait inconnu, et il aurait été désuet de penser qu'elle trouvait la moindre once d'amusement à leur position, désormais.

Fait qui ne manqua pas de s'aggraver lorsque son partenaire accéléra soudainement le pas. Oh merde non. Plus ou moins convenablement, Circé calqua ses pas sur ceux de son supposé Valentin du jour et couina malgré elle lorsqu'elle lui écrasa le pied une première fois, la lèvre mordue et les yeux rivés sur ses propres jambes. « Je n'ai jamais dansé je te rappelle... Je crois qu'on ne va jamais sortir d'ici. Lâche-moi, tu veux ? » Elle avait vite changé d'avis ? Bien sûr, sa fierté risquait un peu trop pour qu'elle ne prenne le risque de réellement l'y confronter.


A prendre en compte:
C'est toujours la "vraie" Circé dans ce RP. Donc l'avatar Velvet Crowe et le caractère de merde qui va avec. \o/
Shalendra
Voice of the Goddess
Messages : 140
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 3/4/2018, 07:32

Ça semblait fonctionner. La jeune femme le suivait et il était capable de diriger un peu cette danse. Alors, tout allait bien. Après... pour s'en sortir, il fallait sûrement danse réellement et cela n'était que des petits pas. À l'écouter, ça se voyait qu'elle n'aimait pas du tout cela. Elle le disait meme ; mais bon c'était un moment à passer et il allait finir par faire en sorte qu'elle soit plus à l'aise sur la piste... peut-être ? Il en doutait tout de même, mais il espérait au fond. « Ça ira, je vous assure. » Lui aussi il était gêné, mais il prenait un peu son rôle... les gens autours d'eux ne savaient pas qu'il était un homme, donc cela était bien plus simple.

Ils allaient avancer, accélérer mais ce fut à ce moment qu'il senti une douleur sur le pied. Il se mordit la lèvre, pour ne pas montrer que ça avait fait mal. Ce n'était pas grave, il avait eu bien pire. « Mais non, tu ne peux pas... » Elle se sépara mais ils se retrouvèrent collés à nouveau. « On doit continuer. Tu sais, tu te débrouilles mieux que ce que j'aurais cru de la façon dont tu parlais. On peut continuer, et si jamais... tu peux me marcher sur le pied encore. Aller, on peut continuer. » Il rapprocha sa taille de lui et continua sa danse. Il ne forçait pas réellement, mais il devait quand même se montrer convainquant.

« Ce sera bientot fini... On y arrive bien ! Même mieux que certains. »

Il venait tout juste de voir un couple tomber, alors perdre toute chance... ils ne voulaient pas gagner, mais se séparer... donc danser et le faire sans tomber. Ils le faisaient bien comparés à certains, ça c'est sûr.

« Tu vois, on ne tombe pas, on s'en sort. »

______

« I feel your grief, and it feels like my own... »


Lucius s'exprime en #339999
Lucius
Age : 20
Messages : 69
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 29/4/2018, 10:27

Circé avait la ferme impression d'être à deux doigts d'imploser. Autant de gêne que de frustration. Très bien. Le destin semblait visiblement décidé à lui faire regretter tous les mauvais actes qu'elle avait accomplis jusqu'à maintenant.
Se moquer de son partenaire qui semblait aussi masculin qu'elle-même. Rire ouvertement de sa situation. Insulter Pallas intérieurement. Et bien d'autres joyeusetés qu'elle préféré enfouir dans un coin de son esprit pour ne pas se risquer à toutes les mettre en œuvre une nouvelle fois.

Au lieu de quoi, elle se concentra malgré elle sur la danse dans laquelle il l'entraîna une fois de plus, les sourcils froncés au-dessus de ses iris dorés alors qu'elle tentait de se persuader du fait que c'était là le seul moyen pour elle de se sortir d'ici. Elle n'avait pas d'autres choix, de toute manière. La violence ne la mènerait nulle part puisqu'elle était bloquée « contre » son partenaire tant qu'ils n'auraient pas gagné et l'idée de rester coincée ici uniquement à cause de sa fierté lui déplaisait bien assez pour qu'elle y mette un minimum du sien. « Je ne sais pas qui est coupable d'une telle connerie mais j'ai sincèrement envie de lui faire avaler ses dents. Et pas que. » Ses cheveux, ses ongles, sa langue, ses os... La pensée seule lui arracha un frisson satisfait, dont elle ne fût détournée que lorsqu'elle écrasa le pied de la petite blonde pour la seconde fois. « … Je crois que ce serait tout de même plus simple si je mettais mes pieds sur les tiens d'office et que je te laissais mener, tu sais ? » Elle n'était qu'à moitié sarcastique. L'idée pouvait marcher. Elle ne pesait pas forcément lourd et, même s'il semblait sûrement trop frêle pour la soulever, il pouvait bien supporter le poids de ses pieds, non ? Au moins le temps que les autres couples continuent de tous sombrer dans une hécatombe qui l'arrangeait cruellement. Moins ils auraient de concurrence, plus ce serait facile de gagner. « Ou alors on peut éventuellement tous leur rentrer dedans pour les éliminer. » Circé ? Fine ? Toujours. Et elle le confirma d'autant plus en les faisant bifurquer en direction d'un premier couple, à quelques mètres d'eux.


A prendre en compte:
C'est toujours Circé dans ce RP. Donc l'avatar Velvet Crowe et le caractère de merde qui va avec. \o/

______

loyalty isn't earned
it's bought.


Shalendra ment en #F08080.
Music theme :
Shalendra
Voice of the Goddess
Messages : 140
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-