L'électron libre

le 10/3/2018, 12:10

Takumi



Surnom / TitrePrince
Âge 20 ans
Sexe Homme
Orientation sexuelle Hétéro
Corpulence de bonne épaule, pas trop chétif
Signe(s) distinctif(s)sa longue chevelure argenté digne d'une pub l'oréale
Royaume & monde d'origine Hoshido
Fonction Prince prodige maintenant prince perdu
Classe Archer simple
Source de l'avatar Takumi feat Fe Fates
Compétences

Tu es une personne qui adore travailler ses compétences, bien qu'avant tu as manipulé l'épée comme ton grand frère, tu as vite perdu confiance en cette capacité pour te tourner vers l'arc. Tu connais cette matière sur le bout des doigts. Tu as appris à faire tes propre flèches. Mais, depuis que tu as obtenue l'héritage de ta famille : Le Yumi fujin, tu n'as plus besoin de faire tes flèches. Cette arme te rends beaucoup plus vif pour les esquives et peut attaquer à n'importe quelle distance : Proche ou de loin. Bien que tu ne peux pas non plus tirer de très loin, tu as un bon œil, mais si toi même tu vois une cible qui n'est qu'un point noir, cela complique l'attaque.Pourtant, tu sais très bien viser, avec ton arc comme avec beaucoup de choses qui peuvent te tomber sous la main si tu n'as pas ton arc. Pratique en cas d'énervement sur une personne que tu apprécies, mais qui t'agace sur le moment.


Caractère & anecdotes

Takumi, un prénom peu commun on peut dire, mais pourtant, une personne bien connu le porte avec fierté. Toi, l’homme qui porte ce prénom, tu es un prince  qui a fier allure, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, tu es même une personne qui a du mordant si on commence à te chercher. Légèrement hautain aussi, tu te vantes souvent de tes qualités, jugeant rapidement les gens dès le premier regard, ce qui est ton plus grand défaut en soi, il est très difficile de te voir accorder une seconde chance aux gens, affirmant qu'ils ne peuvent pas évoluer dans le bon sens. Il faut dire que ton statut de prince n'aide pas vraiment pour ce défaut. Mais, il y a parfois des gens qui savent te surprendre, enfin, tu cache bien ton étonnement, avec ton petit air renfrogné fixé généralement sur ton visage pour toutes situations afin de garder secret tes vraies émotions.

Cacher tes faiblesses, ne jamais montrer la moindre parcelle à l'ennemi pour qu'il n'en prenne pas partie, il est vrai qu'on t’a très vite enseigné les bases du combat et ce dès le plus jeune âge, bien que tu t’es avéré être un virtuose, on peut juste dire que tu es le genre d’homme à apprend vite de par une curiosité maladive de vouloir tout savoir. Fier comme un paon, tu n'a pas besoin de grand chose  pour te sentir supérieur, souvent piquant et narquois, tu veux toujours viser le plus haut possible. Bien que cette fierté cache un manque de confiance assez handicapant que notre prince arrive à dissimuler, combien de fois te compares-tu à ton plus grand frère, voir même aux meilleurs soldats de l'armée d'Hoshido. Les prenants comme modèle. C'est une horreur comme tu peux te rabaisser pour si peu face à ces personnes, te jugeant faible, voir même inutile, tu es un prince bien fier et beaucoup trop dur avec toi-même.  Seuls tes proches savent à quel point ce défaut te ronge, cet orgueil te pousse à ne jamais faiblir, mais hélas plus tu te pousses à l'extrême, plus tu perds pied et te poussera à faire n’importe quoi pour garder la tête haute.

Tu es une personne plutôt loyal envers ta famille et tes amis, bien qu'on t’a appris la politesse et les bonnes manières qu'un prince doit savoir, ce qui fait de toi un grand protecteur des bonnes valeurs et de son sang. On te reproche parfois d'être un peu trop rancunier mais pas déloyal, jamais tu ne poignardes pas dans le dos, c'est rassurant pour l'ennemi, non ? Tu es en revanche sans pitié, tu n'hésites pas à décocher tes flèches, c'est que tu a le sang très chaud messire le prince. Aveugle de puissance et parfois de rancune, tu stop souvent ta réflexion et attaques sans réfléchir en conséquence, cela te porte préjudice le plus souvent. Hormis ces instants d'égarement, tu es réputé pour ta capacité de stratégie, adorant le Shogi, tu utilises ta réflexion et ta matière grise, tu n’es cependant pas une grande menace comparés à ces grands stratèges de par le monde.

Mais, ce prince n'est pas bourrée que de défauts, tu aimes te balader au gré des sentiers, faire une partie de shogi ou de chasse, faire les marchés, tu es même parfois sociable, bien qu'un peu en retrait, tu n'en reste pas moins une personne qui aime se rendre utile. Oh oui, tu détestes ne rien faire, voulant toujours te sentir important et utile pour les autres... Même que tu aimes au fond de toi enseigner l'arc aux enfants et parfois aux adultes, même si souvent, tu te montre arrogant avec eux. Tu es aussi une personne qui apprécie la compagnie des animaux. Timide parfois, tu peux rougir d'une bourde ou d'un compliment sincère, tu n'en reste pas moins un jeune homme plutôt introvertie, passant son temps dans l'entraînement et au sein de sa famille.

C’est prince nommée Takumi, une personne bourrée de défauts visibles, mais pourtant, tu n'es qu'un homme gentil qui s'est forgé une carapace pour paraître plus fort. La vie t’apprendra certainement à d’avantage te faire confiance certainement tu es encore jeune.


Histoire

Chaque fois que tu repars dans tes pensées, tu deviens nostalgique, revoyant ce passé qui a fait de toi l’homme que tu es maintenant. Tes erreurs ton formées, tes réussites t’ont fait devenir plus grand, pourtant, tu as cette sensation que ce début de vie dans lequel tu as grandis, ne s’est passé qu’une fraction de minute, un simple souffle expiré de honte en revoyant toutes tes maladreses, oui Takumi, tu as été un homme bête comme un héro, il faut savoir apprendre de ses erreurs comme on dit souvent.
Tu es le seconde fils de la famille royale de Hoshido, on peut dire que tu es né la cuillère en or dans la bouche. Tu n’as pas eu le temps de connaître véritable ta mère biologique, morte en donnant naissance à ta petite soeur Sakura. Bien que tu n’en veux pas à ta soeur cadette. Certes, elle a pris la vie de ta mère, mais tu es bien trop jeune pour être rancunier, cela t’a certes attristé, tu n’es pas un enfant sans coeur. Pourtant, tu as vite trouvé une maman. Ton père, le roi, c’est remarié à une femme du nom de Mikoto, accompagné d’un enfant, âgé tout juste d’une année de plus que toi. La nouvelle reine est une femme douce et aimante, considérant les enfants de son nouvel époux comme les siens. Elle a vite comblé ton coeur en manque d’un amour maternelle, tu l’as rapidement adopté après quelques difficultés de caractère et malgré la différence de sang.

Tu es un petit garçon bien curieux, voulant un peu toucher à tout, avec un caractère plutôt bien trempé. Tu veux au début tout faire comme ton grand frère, tu as commencé l’entrainement à l’épée, en visant être le meilleur dans ce domaine. Tu es assez dur avec toi même, mais tu voulais être comme Ryoma. Ton professeur d’escrime t’arrête souvent car tu en demandes trop à ton petit corps, ce qui te fais souvent bouder, tu tentes même de t’entrainer en cachette, mais Mikoto te retrouve tout le temps pour te tirer la joue, car tu dois faire attention à ne pas trop en faire, elle a donc confisqué ton épée chaque fois que tu termines ton entrainement, pour ton bien, mais ça tu ne veux pas le comprendre. Alors tu vas dans le jardin pour manier un bout de bâton pour frapper un pauvre arbre qui fait office d’ennemi. Faut dire que tu veux absolument devenir le plus fort. Bien que ce jour là, tu as eu la peur de ta vie, frappant encore et encore cet arbre qui n’a rien demandé, tu entends un bruit pas du tout rassurant. Brandissant alors ton bout de bois bien abîmé en face d’un buisson tremblant, tu pris ta plus grosse voix d’enfant pour paraître imposant, ce qui est totalement faux. Approchant doucement, d’un pas peu rassuré, tenant ce bâton qui te sert d’arme pour écarter les branches du terrible buisson.

“Takumi qu’est-ce que tu fais à cette heure dehors?”

Cette voix n’est d’autre que celle de ta mère adoptive qui t’a encore une fois trouvé dans un recoin du jardin. Te redressant tout droit, tu t’es retrouvé un peu bête de dire qu’un buisson a dérangé ta séance d’entrainement secrète que ta maman t’a interdit. Tu parles alors du bruit qui t’as fait un peur. Mikoto c’est alors interrogé sur ce bruit, s’approchant de toi, elle écarte les branches pour y trouver une boule duveteuse tremblante dans cet amas de feuille. Curieux, tu te penches pour voir ce que c’était, ne comprenant pas trop ce que peut être ce petit être, tu demandes alors à ta belle-mère.

“C’est une petite chouette, on a du la déranger dans son habitat et devait être déboussolé.”

Pointant l’arbre que tu frappes depuis longtemps comme mannequin d’entrainement, tu t’es senti très vite coupable. Ta maman regarde alors la petite bouille qui semble blessé au niveau de l’aile. Tu te sens encore de plus en plus fautif de ce qui est arrivé à cet animal. C’est alors que tu t’exclames à vouloir t’occuper d’elle, voulant réparer ta faute, enfin ça tu ne le dis pas, même si tu te doutes que Mikoto a sûrement deviné ce que tu fais ici. En suivant les conseils d’une personne que ta mère a appelé, tu l’as posé dans un petit panier attendant qu’elle guérisse. Mais, cela ne t’a pas arrêter dans ton désirs d'entraînement. Pourtant, cette maman bien maligne a trouvé un moyen de calmer tes ardeurs, elle t’a attrapé dès la sortie de ton entrainement officiel pour te demander si tu veux jouer au Shogi avec elle et ton père, sur le coup tu es content de passer un peu de temps avec tes parents. C’est alors qu'après chaque entraînement, tu vas faire une partie de Shogi avec l’un de tes parents, bien que tu n’es qu’un débutant, ton père dit que tu te défends bien pour ton âge ! Tu feras assurément un sacré adversaire plus tard.

Pourtant, cette vie bienheureuse s’est vu tachée par une couleur bien écarlate. Nohr est venu déranger cette harmonie, volant l’enfant de Mikoto et emportant la vie de ton père. Tu as eu beaucoup de mal à le réaliser sur le coup, que ton père si fort et si grand ne soit plus de ce monde. Ta famille est dévastée par cette annonce, surtout ta mère, ayant perdu son précieux époux et son enfant. Vous faites de votre mieux pour remonter la pente, pour aider votre mère à ne pas sombrer dans la tristesse, bien que toi aussi tu as du mal, c’est alors que ta quête pour devenir plus fort t’es devenu soudainement encore plus importante. Tu vas voir Ryoma pour lui demander un combat singulier à l’épée. Tu veux voir comment tu as progressé dans ce domaine. Malheureusement, c’est la raclé de ta vie, en un instant tu as terminé au sol désarmé par ton frère. Le grand Takumi si fier s’est vu vite déchanter, tu comprends vite que tu es faibles, tu n’es pas capable de protéger ta famille comme tu le veux. Ce jour là tu abandonnes vite l’épée pour trouver un autre domaine où toi seul tu pourras tout dominer. L’épée est prise par Ryoma, la lance par Hinoka ainsi que le cheval ailé, et Sakura le soutient… Tu ne sais pas du tout quoi prendre, tu regardes les différentes armes dans la salle d’entrainement, mais aucune ne te parle véritablement.  Tu es un peu perdu dans tes choix, cela t’agace beaucoup, même Sakura qui est plus jeune a déjà trouvé sa voie et toi tu stagnes et te mets une trop grosse pression sur les épaules. C’est donc avec maladresse que tu décides de tout essayer, cherchant cet arme qui est faite pour toi.

Les années ont passées, te voilà beau jeune homme aux longs cheveux argentés, voulant sûrement imiter ton frère dans cette mode. Essayant de les attacher, tu te vois tendre ton fameux ruban rouge offert par Sakura, remerciant Mochi, mais qui est Mochi ? La petite chouette que tu as recueillis, elle doit sûrement te prendre pour sa mère, tu t’es attaché à elle car elle te rappel les bons moments avant que tout ne soit devenu sombre. Bien que tu n’as qu’un peu évolué, tu as toujours ce complexe, toujours à vouloir faire plus malgrés tes limites. Pourtant, tu as gagné en force et un fort mentale, ce qui fait de toi un des plus grand soldat d’Hoshido. Ton arme de prédilection à la main, tu as choisis l’arc, car personne n’est de distance, tu t’es décidé cette armée pour sa facilité d'utilisation, pour sa facilité de déplacement ainsi que pouvoir soutenir et à la fois attaquer l’ennemi.  Chaque jour tu t’entraines, cherchant la perfection, chaque jour tu lis les archives des anciennes guerre, cherchant la perfection, car oui vous êtes en guerre, même si les sourires sont présents, il ne faut pas l’oublier. De plus, tu veux être digne du cadeau de ta famille. Le Yumi Fujin, arme divine qui se transmet dans ta famille, il s’est révélé t’avoir choisi pour maître, ton frère a été fier de toi quand il te l’a remit, tout comme toi, ton dur labeur a été récompensé par les anciens. Donc chaques jours tu veux prouver qu’on ne s'est pas trompé sur ton compte. Bien qu’il t’arrive d’avoir des moments de détente, après tout tu prends tout aussi soin de ta famille, tu t’occupes de ta mère comme tu peux, lui changeant les idées dans une partie de Shogi, ou de promenade dans les jardin. Tu pars souvent aider le peuple qui est victime de la guerre, ne supportant pas l’injustice et la traîtrise d’attaquer des gens sans défense de la part du Nohr. A cause de cela, une demoiselle portant le nom de Azura subit ton courroux, venant du Nohr, fille du roi de ce pays, elle a été le fruit d’un enlèvement car vous avez tenté de récupérer l’enfant de Mikoto; sauf que ce n’est pas cet enfant qui a été récupéré. Tu avais été très déçus que ce ne soit pas le bon enfant récupéré, puis tu te méfiais de cette fille, après tout elle vient de ce pays.

Puis c’est un jour comme les autres que le destin a décidé de jouer un peu en votre faveur, l’enfant enlevé à été retrouvé, tu étais heureux qu’enfin ta belle-mère puisse respirer, qu’elle retrouve la joie de revoir son enfant. Bien que toi aussi tu étais impatient, après tout c’est un membre de la famille que tu retrouves. Bien que tu entendais beaucoup parler de son retour, après tout c’est une bénédiction, mais à force d’entendre parler de sa puissance, de sa force de la part de Kaze et d’autre personne qui l’ont vu avant toi, tu te sentais comme rabaissé, mais c’est l’enfant de Mikoto, c’est normal qu’il soit fort non ? C’est ce que tu te répétais avant d’y aller lui souhaiter un bon retour à la maison. Pourtant, cela ne c’est pas passé comme tu l’avais pensé, les souvenirs de votre passé ne sont plus là, ce qui t’as terriblement vexé, c’est avec un grand froid que tu as dû te présenter, après tout tu étais déçus. Mais, alors que tu t’entrainais, tu entendais encore les beaux dires sur le rescapé, tu commençais à sentir beaucoup de jalousie en toi, tu t’es permis de demander comment les gens pouvait savoir autant sur ses capacités, la réponse t’avais bien vite refroidit : En battant des soldats d’Hoshido. C’est bien la pire réponse que tu pouvais apprendre. Serrant ton poing, tu t’étais décidé d’aller voir ce qu’en pense ton grand frère, sa réaction t’avais rendu encore plus jaloux, car Ryoma ne cessait de complimenter Corrin, pourtant ce n’est pas que du bon que cette personne a apporté... C’est alors que ta méfiance et ta froideur sont apparus envers l’enfant de ta belle-mère, c’est de Nohr que son enfant vient, tu jugeais donc qu’il doit avoir la mentalité de ce pays, ce qui ne te rassure pas pour la protection de ta famille, c’est cela tu étais en réalité terriblement déçus et jaloux depuis ces retrouvailles..

Tu n’es pas un mauvais homme Takumi, tu t’en voulais un peu d’avoir autant de penser négatif en face d’une personne, surtout que c’est un membre de la famille après tout. Tu voulais tenter un trèves, tenter une réconciliation, bien que ce n’est que toi qui t’étais mis en froid. Toutefois, le moment  voulu, tu apprends que tes frères et soeurs sont partie  sans toi s'entraîner avec le fameux enfant de Mikoto, sur le coup tu avais pensé que cela était normal, tout le monde a besoin d'entraînement, bien que Kaze était venu jeter du sel sur la plaie, vantant les mérites du nouveau venue comme doué à l’arc, il ne t’a pas comparé à toi, mais tu sentais comme une certaine comparaison. C’est alors que tu ne veux plus lui accorder des excuses, tu veux dépasser le “deuxième” enfant de la couronne, tu digères mal ce genre de remarque, tu te descends beaucoup trop rapidement hélas.  Dans une crise enfantine, tu as décidé de toi-même de rendre le Yumi Fuji à Mikoto, ne te jugeant plus digne et partant sous la colère que ta tendre belle mère ne comprenne pas ton choix, tu ne te vois plus digne de cela. Partant te changer les idées, prendre l’air te fait souvent un plus grand bien, pourtant il est souvent conseillé de sortir armé, les Sans-visage, ces monstres immondes, encore une invention de Nohr ça. L’être fragile que tu es désarmé s’est trouvé sous l’emprise de ces monstres, mais fort heureusement tes vassaux sont arrivés avec Kaze au bon moment pour te sauver, tu t’es sentis très honteux. Bien qu’eux aussi, car ils ne sont pas arrivés ici par chance, mais car ils ont entendu ta conversation avec ta belle-mère et qu’ils t’ont suivi, vous étiez tous honteux. Kaze s’explique de façon maladroite, qu’il n’a pas pensé que ses paroles te semblaient blessantes. Et toi tu te sentais ridiculement honteux, tu décides de retourner voir ta mère en serrant le poing, après tout tu as fais toute une scène stupide. Pourtant, c’est dans des bras chauds et un réconfort chaleureux que tu te retrouves, elle s’est beaucoup inquiété et te rends ton arme, expliquant que si l’arc sacré t’a choisis c’est qu’il t’a jugé digne de confiance. Avec un sourire gêné et des joues légèrement teintés que tu le saisis. C’est alors que tu parle d’une idée que tu as eu pendant ta balade pleine de dangers, d’asseoir l’enfant de Mikoto sur le trône pour recouvrer sa mémoire perdu, c’est une sorte de moyen de te faire pardonner auprès de cette personne, ce qui ravit ta mère adoptive.

Pourtant, rien ne va jamais comme on veut, c’est ce que tu as bien vite compris ce jour là. Toute la famille est de sortie, tout ce passe pour le mieux, le marché est plein de bonnes choses, les gens sont heureux et plein de gentillesse, tu parlais avec Sakura pendant ce moment fatidique, tout s’est déroulé bien trop vite pour qu’un humain puisse réagir.. Votre mère adoptive souhaite présenter son enfant au peuple, puis un être immonde est apparu détruisant la place central, ce qui vous a tous déboussolés sur le coup, tu as perdu l’équilibre, tu as cherché un repère jusqu'à entendre un voix qui te fait redresser ta tête pour voir Mikoto debout devant son enfant et s’effondrant dans ses bras, tu t’es figé, tu t’es perdu, même ta voix n’a pas osé sortir, pourtant se sont tes larmes qui sont bien vite apparus, ton grand frère a beaucoup mieux réagi en attaquant et protégeant Sakura, tu t’es sentis faible, idiot, n’arrivant plus à faire le vide dans ta tête. Jusqu'à entendre le cri de l’enfant de Mikoto, hurlant avec un grand déchirement, puis se transformer en monstre, en un dragon blanc, tu as bien vite repris tes esprits, remarquant que le pays est en crise, qu’on vous attaque, ce n’est pas le moment de se morfondre il faut défendre ton pays. Vous n’avez pas le temps de respirer voilà que Nohr revient bien vite à la charge, pas le temps de faire un deuil correctement, c’est alors que vous tous, enfants de Nohr et de Hoshido proposent un choix cornélien au pauvre enfant qui a perdu sa mère. Le poignard a bien vite rencontré votre dos de sa part, refusant de vous suivre, vous n’avez pas compris pourquoi, c’est de leurs faute si vous avez perdu votre mère, pourtant… C’est alors que tu as bien vite compris que cette personne est comme vos ennemis, tu perds alors toute la confiance, tout ce que tu as pu croire, tu l’as jeté loin de toi, c’est un ennemi, c’est tout ce que tu penses à l’instant, c’est de lui planter ta flèche dans son coeur, pour faire comprendre toute la douleur que tu as ressentis et que tu as en ce moment même, le poids de ta rancune t'enveloppe et t’enfermes dans une bulle hermétique.

C’est alors que pour vous tous, la guerre reprit de plus belle, tu es dans l’optique de détruire Nohr, venger ta mère adoptive, venger tout le monde, tu cherches presque des excuses pour pardonner tes actes. Bien que chaque nuit, la culpabilité, l’impuissance viennent te hanter, revoyant chaque fois la mort de Mikoto. Tu te réveilles en sueur, terrifié, puis c’est la colère qui vient te prendre dans ses bras, alors cette colère tu la passes dans tes flèches emplis de haine contre ceux qui ont assassinés celle que tu aimais comme une mère. Pourtant, on ne gagne pas une guerre seul, ton parcours s’est vite vu stopper à la terre neutre Izumo. Ne pouvant rien faire d’autre qu’attendre une aide extérieure, ton visage affichait un air bien surpris et énervé lorsque qu’une personne est bien venu à ton secours, cet enfant traître, qui a trahi ton pays.Mais, alors que tu es prêt à prendre les armes, Izana dirigeant de ses lieux et ses terres neutre, a alors tenté de changer ta position, c’est une personne persuasive et  terriblement agaçante. C’est dans avec un agacement non dissimulé que tu décides de suivre cette personne, voulant la “paix” qui pour toi ne te sembles pas accessible, mais ta curiosité et l’envie de voir ce monde en paix te pousse à laisser une chance à l’enfant de Mikoto, et puis Sakura semblait lui accorder sa confiance alors tu laisses le doute planer, et te range à ses côtés.

Bien que tu pensais tout impossible, il faut croire que le monde peut te surprendre, enfin surtout cette personne qui est l’enfant de Mikoto, voyant son objectif qui commence à fleurir. Ayant réuni toutes les familles ennemis, cherchant le vrai coupable de toute cette mascarade. Tu as appris à connaître ces gens que tu considérais comme des monstres, vous avez certains points communs, surtout avec le cadet de la famille, vous vous ressembliez un peu. Mais alors que vous commenciez à voir le bout de cette guerre, le dénouement  approchait inexorablement.. Bien qu'à un moment, tu as presque cru à un rêve. Tu as finis par te battre contre ton père et ta belle-mère possédés par cet ennemis inconnu. Mais, la récompense est une belle retrouvaille avec tes parents perdu, tu as retenu tes larmes, mais c’est avec beaucoup d’émotion que tu as été récompensé et reprit confiance en toi. Bien que les revoirs partir a été encore assez difficile à vivre. Mais cela vous a permis d’apprendre que l’enfant de Mikoto et qu’Azura sont originaires de l’endroit où vous vous trouviez, Valla. Vous avez vaincu ce dragon responsable des malheurs sur vos deux pays, c’était enfin terminé. Tu aides beaucoup à la reconstruction du pays et t’investis beaucoup au couronnement de ton grand frère, pour être sûr qu’il compte beaucoup sur toi. Les habitants du pays ont retrouvé le sourire, leur joie de vivre, un pays que tu retrouves, ressemblant à celui qui vivait que dans tes souvenirs depuis tout ce temps, cela te fait revivre, bien que tu ne lésines toujours pas sur ton entrainement !

La paix a bien calmé les esprits et les journées sont devenu beaucoup plus calmes. Essayant de toujours rester au niveau en gardant la forme au tir à l’arc, mais tu te détends beaucoup plus, profitant d’une partie de Shogi entre frère et soeur, continuant de te cultiver en lisant des ouvrages historique..  La seule chose qui te sortait de ton quotidien monotone fut cette invasion, des espèce de mort-vivant s’en prenait à ta nation et celle de Nohr, que se passait-il encore ? Ryoma semblait bien en mal de régler le problème alors toi... Un jour Mochi a commencé à s'exciter pour rien, comme quand il était oisillon, regardant dans tous les sens en alerte, une voix puis un portail est apparu, te demandant de l’aide, tu es un héro, ton égo s’est bien vite gonflé à l’idée qu’un être si puissant ait besoin de toi. Peut être que c’est aussi ton côté samaritain et cet appel de détresse qui fait que tu as décidé de prendre ce portail, peut-être pourrais tu sauver Hoshido également, bien que tu as laissé une note pour Mochi, qu’on s’occupe de lui et qu’on ne te penses pas disparu sans laisser de trace,, bon en vrai tu as cogité quelques minutes pesant le pour et le contre. Mais finalement, lorsque  tu es arrivé dans ce nouveau monde, tu as bien vite regretté de te retrouver seul, dans un endroit inconnus livré à toi même…Par où commencer ?



à propos de vous

DC de Mipha


Takumi
Messages : 11
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 10/3/2018, 15:48

Takumiii
Je suis fier de t'avoir fait céder eheheh ♥️
Xander
Métier : Roi de Nohr
Messages : 153
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 10/3/2018, 15:50

"SA LONGUE CHEVELURE ARGENTÉ DIGNE D'UNE PUB L'ORÉALE"

J'approuve.
Re-Bienvenue, BETRAYAL Prince !
Lucrèce
Métier : Chef de Police
Messages : 75
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 18/3/2018, 08:55

IIIIIIH
Re-bienvenue Miphaa ! Au plaisir de te serrer dans mes boobs (Camillasortdececorps) croiser en RP !

P.S. : Jaimebeaucouptonhistoire.

Pour ta classe - et même si je suis en retard - tu peux garder celle d'archer simple puisque la nouvelle maj n'autorise plus vraiment les classes de second rang - sans que le staff te l'accorde - à la présentation ! (et de base il aurait fallu vu que les persos de FE perdent un peu de leur force en arrivant sur Gaïa. )
Voilàààà, bonne chance pour ta validation. <3

______

dawn's just a heartbeat away, hope's just a
sunrise away.


Dawn vous cheer up en #4169E1.
Music themes :
Dawn
L'aube radieuse
Métier : Chevalier royal d'Istus
Messages : 70
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 18/3/2018, 20:26

Rebienvenue, Hoshi-bro!

Si je me fie à ce que je sais de Révélations et ses soutiens (la voie qui est suivie dans le contexte du forum), on devrait bien s'entendre!

J'ai peut-être une suggestion quand même avec nos persos? J'avais dans l'idée que, même s'ils sont devenus meilleurs amis du monde, les deux princes auraient gardé l'habitude de se lancer des piques verbales ( du genre "Nohrian Scum"). Une sorte d'amitié teintée de rivalité, en quelque sorte? (Je ne sais pas si je vends bien mon idée...)

Quoiqu'il en soit, je te souhaites bonne chance dans la continuation de ta fiche!

Leo
Messages : 14
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 25/3/2018, 22:56

Merci vous tous ♥️

Dawn > merci du compliment j'avais un peu peur d'avoir pris trop de liberté ;w; et merci pour ma question ! >w<
Leo > J'adore l'idée de lien ♥️ J'ai hâte de la voir en rp c'est tout vendu ~
Takumi
Messages : 11
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 27/3/2018, 20:30

Trithereon te souhaite la bienvenue !

Bienvenue dans mon royaume !

Félicitations Takumi, tu es validé !
Le dieu Trithereon espère que tu trouveras un semblant de paix dans son royaume, où tu seras sans doute meilleur que ton frère ! Ne perds pas espoir et n'hésite pas à suivre ton instinct jeune héros !



Un nouveau monde s'ouvre à toi ! Tu peux dès à présent commencer ton aventure dans les zones rp ou gérer ton personnage (fiche de liens, journal et demandes de rp, etc.) ici. N'oublie pas de recenser ton avatar ici ! Si tu t'es montré timide pour le moment, c'est avec plaisir que nous t'invitons à nous rejoindre sur la chatbox ou dans le flood. Dans tous les cas, amuse-toi le plus possible en notre compagnie !


Gaïa
Compte administrateur
Métier : Dieu à plein temps
Messages : 511
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-