Agnès - Fleur du désert

le 8/4/2018, 02:12

Agnès



Surnom / Titre Fleur du désert
Âge 18 ans
Sexe Féminin
Orientation sexuelle Bisexuelle
Corpulence Fine
Signe(s) distinctif(s) ...
Royaume & monde d'origine Oghma
Fonction Bibliothécaire
Classe Mage
Source de l'avatar Sharon Rainsworth - Pandora Hearts
Compétences

Au niveau combat, la jeune fille n'a jamais eu à se battre réellement. Peut-être qu'elle serait en mesure de se défendre s'il se produisait quelque chose, mais contre une personne qui sait tenir une arme, elle ne fait pas le poids. Le plus qu'elle pourrait faire, à ce moment, c'est essayer de s'en sortir. Du moins, avec une arme. Il n'a jamais été nécessaire pour elle de se défendre avec une arme ; pas où elle était du moins. Son père lui a enseigné ce qu'il savait en magie. Bien qu'elle soit capable d'utiliser la magie noire et qu'elle se débrouille bien, ce sur quoi elle se sent le plus à l'aise est la magie anima.

Elle est assez douée, ayant eu le temps de pratiquer beaucoup et de lire à ce sujet et surtout un entraînement de son père directement, assez difficile. Après tout, elle est une grande mordue de lecture, ayant passé sa vie avec des livres. Au final, Agnès est une bonne mage anima, et elle est capable d'utiliser un peu la magie noire que son père lui a appris. Elle maîtrise majoritairement la magie de vent, bien que la base du feu et de la foudre sont maîtrisés aussi. Elle se débrouille vraiment mieux avec le vent que les autres.  


Caractère & anecdotes

À venir


Histoire

Agnès est née d'une union plus ou moins amoureuse. Ses parents ne se détestaient pas, mais ils n'étaient pas en amour nous plus. Son père était un homme strict, qui très jeune était le directeur de la Grande Bibiothèque d'Oghma. C'était un trésor, une place avec un savoir infini. Le père de la jeune fille n'est pas une personne très douce ou très sympathique, il faut le dire. Il est même plutôt dur. Il avait pris une femme seulement pour avoir un héritier ; comme son père avait fait avec lui initialement. Elle était plutôt en figure de mère, plus que de femme. Même si la femme avait eu un enfant avec un homme qu'elle n'aimait pas, elle adorait la jolie fille qu'ils eurent. Agnès, une jeune fille avec le sourire radiant. Elle était fière de sa fille ; elle agissait en tant que mère douce et charmante envers sa fille... Une très bonne mère et à ce jour, Agnè a toujours de bons souvenirs d'elle.

Il ne fait pas dire que son éducation fut assez rude. Son père était parfois très dur avec elle, dans le seul but à ce qu'un jour, elle puisse prendre son rôle et le faire aussi bien qu'il le faisait. Son éducation était strict et ne permettait pas beaucoup de débauches, ou de mauvais comportements. Elle faisait ainsi ce qu'elle devait faire, apprennant les manières et passant, dès le plus jeune âge, beaucoup de temps à étudier. Il avait grandi dans cette bibliothèque. Elle ne s'amusait pas vraiment comme les autres enfants le faisaient. Malgré tout, elle appéciait cela. Elle avait grandi dans ces livres et c'était quelque chose d'essentiel pour elle. Elle voulait mettre son père fier d'elle ; important. Très important. Sa mère restait toujours là pour la soutenir, mais une fois qu'elle n'était plus un nourisson ou une jeune enfant, son éducation fut remis dans les bras du père. Ce que cet homme faisait qui n'était pas nécessaire correct, c'était bien que parfois, il s'avérait trop dur envers sa fille. C'était compréhensible vu la situation...

Agnès, étant plus vieille à présent, comprenait la situation dans laquelle elle se trouvait. Seulement, ayant conscience de tout cela, elle n'était tout de même pas capable d'en vouloir à son père. Elle... le comprenait au final. Elle essayait d'être à la hauteur de ses attentes. Agnès montre une très grande compréhension et jusqu'à ce jour, elle n'a pas montré un signe de révolte. Après tout, ce n'était pas parce que son temps libre était brisé qu'elle n'aimait pas son père... Non, pour elle, c'était simplement comme ça que ça se dérooulait et elle vivait bien là-dedans.

Le seul point où elle argumentait et qu'elle ne souhaitait pas le suivre était sur la magie. Elle était capable de faire de la magie noire, son père lui avait appris... seulement, ce n'était pas ce qu'elle souhaitait. Elle avait une bien plus grande facilité avec la magie Anima. Elle se sentait mieux en l'utilisant. POur la magie noire, non pas qu'elle était incapable de l'utiliser, mais au final... la magie anima l'intéressait plus. Peut-être simplement que ses idéaux étaient un peu loin de ces de son père. On lui disait bien que la magie noire était la magie qui se rapprochait de la connaissance, mais non. Bien qu'elle était érudite (avec beaucoup de chemin à faire encore évidemment) elle se liait plus à cette magie. Son père lui laissa ça. Il accepta, à contre-coeur... Mais il accepta. Agnès le rassura en disant que cela ne changerait rien et qu'après tout, il était son exemple et qu'elle se fiait à lui. Ce fut un des moments qui confirma que son père tenait à elle, malgré tout. Elle l'avait vu sourire, chose assez rare. Il lui enseigna ce qu'il savait, du mieux qu'il pouvait.  



à propos de vous

:3 Je redis encore et encore.... DC d'Ephraim.


Agnès
Messages : 1
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-