[FB]Les ténèbres engendrent la lumière ? [PV Agnès]

le 30/7/2018, 23:36

Depuis combien de temps le jeune homme était-il ici ? Dix minutes, une heure, plus ? Il ne le savait pas vraiment, la chaleur l’épuisant rapidement. Il avait pourtant tenue le coup dans un volcan, avait senti la chaleur du magma près de lui, mais il n’était pas seul à ce moment-là, le roi-démon était avec lui, lui prêtant sa force. Maintenant qu’il n’avait plus Fomortiis pour le rendre plus puissant, plus résistant, il devait subir la chaleur du désert, comme jamais il ne l’avait senti. Il continuait pourtant de marcher, pas après pas, essayant de vivre, pour ne pas gaspiller la chance qu’on lui avait offerte.

- Je… dois… tenir. Je…

Le jeune homme s’était évanoui, le sable chaud commençant déjà à recouvrir son corps. Par chance, une caravane ne passait pas loin et avait vu les reflets de son équipement. S’ils ne purent pas lui offrir beaucoup de soin, ils purent tout de même le transporter vers la capitale, où il reçut les premiers soins.

Combien de temps était encore passé, encore du temps de perdu pour le jeune homme. Il ouvrit doucement les yeux, se trouvant visiblement hors du désert, tout en y étant encore. Il entendait le bruit du sable qui volait à l’extérieur. Où se trouvait-il donc ? Etait-il de retour chez lui, mais dans le mauvais royaume ? Etait-il à Jehanna ? Lyon se redressa doucement, ses affaires posées à ses côtés. Il se dépêcha d’enfiler le tout, regarda rapidement le reste de la demeure.

- Non… ce n’est pas Jehanna, beaucoup trop différent.

Le jeune homme essaya de sortir au plus vite, se fatigant en essayant d’ouvrir les portes sans faire de bruit. Malheureusement, il n’avait pas encore récupéré toutes ses forces et s’effondra de nouveau dans la rue.
Lyon
Métier : Chercheur
Messages : 27
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 15/8/2018, 08:25

Une journée normale pour Agnès. Il ne se passait rien de différent qu'à l'habitude. Elle était heureuse, elle souriait... bref. La seule chose était que c'était uen très chaude journée. Il s'habilla en conséquence. Aujourd'hui, elle passerait un petut deux heures à lire et elle sortirait par la suite. Cela ne faisait pas tellement de temps que son père lui avait donné la permission de faire ses propres horaires. Il devait encore essayer, mais pour le moment, tout semblait bien marcher. Elle se promenait tous les jours, comme elle n'avait jamais réellement pu faire précédemment dans sa vie. C'était une exploration et chaque événement, aussi anodin que cela était... Normal, quand on ne connaissait rien.

Elle passa dans une rue où il y avait très peu de monde. Elle s'avança, un léger sourire aux lères avant de le perdre lorsqu'elle vit quelqu'un au sol. Elle avait vu que souvent, les gens de l'extérieur n'étaient pas capables de bien supporter la chaleur... elle y arrivait bien, comme si son métabolisme s'y était adapté. Elle se disait qu'il avait donc certainement besoin d'aide... elle prit un bon une minute avant de se décider à l'aider. C'était tropnouveau pour elle, elle ne savait pas du tout ce qu'elle devait faire. Ayant une gourde avec elle - mauvaise idée de sortir sans avoir quelque chose à boire - et elle se pencha vers le pauvre jeune homme. Il devait avoir autours de son âge et même peut-être être plus jeune qu'elle. Pour tout avouer, elle ressentait de l'inquiétude envers ce jeune homme.

« J-Jeune homme ? Êtes-vous en état ? Vous semblez... complètement exténué... »

Agnès se pencha à ses côtés et essaya de l'aider à se redresser avant de lui donner sa gourde. Il devait boire, car aucune façon de reprendre des forces comme cela. « En venant à Volaris, il faut être préparé... allez, buvez tout ce que vous voulez, je peux simplement retourner en chercher. » Elle espérait qu'il aille bien... elle voulait simplement l'aider. Elle était loin de se douter que le jeune homme venait de si loin. Tout ce qu'elle pouvait faire était de l'aider et d'attendre qu'il lui réponde. Avec de l'eau, ça ne devrait pas le nuire. Agnès était une personne gentille, jamais elle ne laisserait quelqu'un semblant inconscient dans les rues comme cela. Elle se devait de l'aider, même si son père lui dirait que cela est une mauvaise idée.
Agnès
Messages : 8
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 15/8/2018, 13:59

Un bruit de pas se fit entendre, éveillant doucement les sens du jeune homme. S’il n’avait pas la force d’ouvrir les yeux, il pouvait tout de même entendre. Une douce voix venait de se pencher sur lui, son esprit pensa immédiatement à Eirika, se demandant s’il n’avait pas rêvé juste avant. Peut-être, qu’il s’était juste évanoui pendant un entraînement, qu’il avait rêvé des choses horribles, qu’il n’avait pas envie de commettre. Lentement, il ouvrit les yeux, la clarté du soleil l’empêchant de les ouvrir trop vite. Il put tout de même voir les rayons passer à travers des cheveux blonds. Lyon referma un peu les yeux, comprenant qu’il ne s’agissait pas de celle qu’il aimait. Il les rouvrit de nouveau, une fois ses pensées remises en place, comprenant qu’il n’avait pas rêvé et qu’il était bien loin de chez lui maintenant.

Il redressa doucement la tête, afin de boire quelques gorgées. L’eau lui faisait beaucoup de bien, rafraichissant à la fois son corps et ses pensées. Il devait rapidement se souvenir, comprendre pourquoi il était ici. La voix d’un homme l’avait conduit ici, en plein milieu du désert. Il lui avait offert une seconde chance, celle de pouvoir se racheter, en sauver un autre monde. Est-ce qu’en faisant ça, il pourrait retourner dans le sien ? Il ne pouvait pas encore le savoir, mais cette perspective était encourageante.

- Mer… merci beaucoup.

Il essaya de se redresser un peu plus, préférant y aller étape par étape. Il commença donc pas s’asseoir, buvant quelques gorgées de plus pour le rafraîchir. Quand il s’en sentit capable, il se leva complètement, non sans être obligé de s’appuyer sur la jeune femme, afin que ses jambes ne se dérobent pas sous lui.

- Je… je m’appelle Lyon, on m’a retrouvé ce matin, dans le désert.

Que pouvait-il dire de plus ? Devrait-il jouer les amnésiques, afin qu’on ne lui pose pas trop de questions ?
Lyon
Métier : Chercheur
Messages : 27
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 9/9/2018, 05:41

Le pauvre semblait complètement perdue. Agnès le regardait et elle se disait qu'il avait besoin de se reposer. Les gens qui arrivaient dans le déset pour la première fois étaient souvent fatigués et exténués comme il était... mais il semblait il y avait quelque chose de plus. Elle ne pouvait clairement pas dire de quoi il s'agissait, mais ce qu'elle savait était que le jeune homme avait besoin de soutien et qu'elle ne pouvait tout simplement pas le laisser comme ça. Agnès ne connaissait pas beaucoup de trucs pratiques de la vie courante, mais c'était assez clair et représentatif de ce qu'elle avait déjà lu dans sa vie. Il n'était pas bien. Peut-être même faisait-il de la fièvre ? Elle resta près de lui, pour le soutenir. Elle ne savait vraiment pas s'il serait capable de se lever. Il continua à boire son eau et au bout de quelques minutes, il se redressa. Cela rassura un peu la jeune bibliothécaire ; il était capable de se lever au moins. Ça ne voulait rien dire, mais c'était une inquiétude de moins, pour sûr.

Elle l'écouta et finalement, ce qu'elle pensait était vrai. Ila vait simplement eu un choc à cause du désert... il avait sûrement perdu connaissance dans le désert, alors on l'avait aidé et il faisait semblant en ce moment qu'il se sentait assez bien pour continuer. Elle n'allait pas le quitter de la journée, elle le confirmait. Il n'était pas en état et ça se voyait. Le désert lui avait tapé fort, certains sont plus sensibles. Elle ne savait pas qu'il y avait autre chose que le désert dans son cas, mais c'était une évidence pour elle. Il n'avait rien qui pouvait lui faire penser qu'il venait d'ailleurs de Gaïa en cet instant. C'est pourquoi elle penssait juste qu'il venait d'un autre royaume. Un jour, elle aimerait voir ce à quoi ils ressemblent.. voir des arbres verts pour vrai, autre que dans les livres. C'était son rêve pour le moment ; sortir d'Oghma pour un moment, voir autre chose.

« Enchanté Lyon ! Moi c'est Agnès. »

Elle lui fit un sourire, gentil. Après tout, ce garçon semblait très gentil... elle ne ressentait aucune malice, il semblait juste profondément gentil.

« Vous savez... quand on est pas habitué au désert, venir sans préparation... c'est difficile. Vous n'êtes pas le premier qu'on rencontre comme ça... dans le désert. Vous devriez faire plus attention à vous, je suis certaine que des gens tiennent à vous et serait chagriné d'apprendre que vous êtes morts stupidement car vous vous êtes aventurés dans le désert sans aucune préparation.... »

Cela semblait être un peu lui faire la morale... mais c'était vrai ce qu'elle disait. Il devait penser aux autres.. s'il en avait. Il faut dire qu'Agnès n'avait aucun tact et qu'elle n'avait même pas pensé au fait qu'il était possible qu'il soit seul... peut-être que c'était ça. Elle resta avec lui un moment et avant tout, il devait se reposer. « Vous semblez surtout exténué... vous devez vous reposer. Prenez la jounée pour ça, je peux même rester avec vous. » Cela lui apprendra de nouvelles choses et elle était certaine que ce serait bien. Ce Lyon ne semblait pas méchant.
Agnès
Messages : 8
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 13/9/2018, 20:50

Le sourire radieux, de la jeune femme, lui fit chaud au cœur. En la voyant ainsi, il avait imaginé Eirika, un large sourire aux lèvres. Des larmes montèrent doucement, qu’il cacha en baissant un peu la tête. S’il venait à peine de mourir, il sentait pourtant que ses amis lui manquaient. Il n’avait pas eu le temps de leur parler, de tout leur expliquer. Pourtant, il aimerait déjà tellement les revoir.

- Vous avez raison dame Agnès, je ne me suis pas assez préparer pour mon voyage.

Soudain, alors qu’elle lui demandait de se reposer, le jeune homme se rappela la raison de sa présence ici. Le dieu l’avait envoyé dans ce royaume, qu’il ne reconnaissait pas, lui demandant de trouver l’origine du mal qui rongeait son monde.

- Est-ce que, à tout hasard, vous pourriez me conduire vers la bibliothèque ?

Lyon voyait déjà ce qu’il devait chercher, du moins, ce qu’il chercherait en priorité. D’abord, la chose la plus simple, une carte. Il devrait ensuite faire semblant d’avoir un très gros trou de mémoire, pour que la jeune femme lui indique où ils se trouvaient sur cette carte et ensuite l’étudier en profondeur. Une fois la carte enregistrée, il devrait passer à autre chose, quelque chose de plus long, mais tout aussi simple. Il devrait surement passer pas mal de temps dans la bibliothèque, afin d’apprendre l’histoire du pays et, il ne le savait pas encore, du monde complet qui l’entourait. Car oui, aussi intelligent qu’il l’était, une part de lui se croyait encore dans sur Magvel, son monde d’origine.

- Je vais avoir besoin de votre aide dame Agnès. Et je suis sûr qu’elle me sera fort précieuse.
Lyon
Métier : Chercheur
Messages : 27
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 25/10/2018, 06:43

Agnès ne connaissait pas beaucoup les relations humaines, il faut se le dire... seulement, elle savait très bien que certaines personnes ne voulaient tous simplement pas montrer ce qu'ils ressentaient... Lyon avait baissé la tête et elle avait vu de larmes couler. Bien sûr, il y avait quelque chose derrière cela, mais la jeune femme n'était pas en mesure de la savoir... Elle se disait qu'il avait très certainement vécu bien pire que ce qu'elle pouvait imaginer. En le regardant comme cela, il n'était pas aussi clair qu'était un livre. Elle faisait donc comme si elle n'avait pas vu, lui laissant ainsi son jardin secret qu'elle ne voulait pas vandaliser à ce moment. Elle souhaitait simplement qu'il se sente mieux et elle ferait son possible pour que ce soit le cas, sans pousser trop loin dans les explications, en espérant qu'il arrive à voir qu'il existe autre chose.

Elle lui répondit avec un petit sourire. Il devrait faire attention en se promenant dans le désert, en plus qu'il semblait de nature un peu sensible. Elle espérait que tout aille bien pour lui, honnêtement. Lorsque Lyon lui demanda où se trouvait la bibliothèque, elle eut un sourire. Elle était clairement la meilleure personne pour l'aider en ce qui a attrait à la bibliothèque, puisqu'elle la connaissait presque par coeur. Elle avait tellement lu de livres en plus de vivre dans cette place et d'être celle qui conseille / orriente les gens. Elle connaissait très bien les livres qui s'y trouvaient, c'est d'une certitude.

« Tu ne pouvais pas mieux tomber, heheh. Je suis bibliothécaire et je connais cette place presque par coeur. »

Elle commença donc à marcher lentement vers cet endroit et fit signe à Lyon de la suivre. Elle pouvait l'aider si elle voulait, tout comme elle pouvait choisir de le laisser... mais elle était un peu trop curieuse pour lui donner vacance d'elle pour le moment. « Ça me fait plaisir ! Je peux répondre à vos questions, il n'y a rien de stupide dans les questions... vous pouvez aussi trouver dans des livres... » Il y avait tellement de solutions à ce moment, c'est certain. Il entra à la bibliothèque et sourit légèrement... qu'elle se sentait bien à cette place. Tant de savoir, de beauté... C'était parfait, pour sûr.

« Je te laisse regarder un peu, c'est magnifique e ça vaut le regard !... Je n'ai jamais vu dans les autres royaumes une aussi grosse bibliothèque, même si j'aimerais les visiter un jour... tu cherches quoi, je peux t'indiquer où tu le trouveras. »

Elle parlait beaucoup, mais à ce moment, elle était heureuse et ele comptait aider ce Lyon... et pour être honnête, en apprendre plus sur lui et sur ce qu'il avait vu peut-être ?
Agnès
Messages : 8
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-