Un kitsune de plus ( pv Astéria)

le 5/10/2018, 11:33

J'étais encore sous le coup de toutes ses révélations.. Notre monde que nous avions réussi à sauver de la guerre était en danger.. Après tous nos efforts.. Les morts… Les sacrifices… la souffrance… Nous aurions dû mériter de nous reposer.. de vivre heureux jusqu'à la fin de nos jours et d'avoir 4 ou 5 adorables enfants, mais voilà que ces montres ignoble avaient débarqué.. Voilà que j'apprenais que le seul moyen de sauver notre monde.. C'était de l'abandonner.. d'abandonner les miens pour aller sauver un autre monde.. Si j'avais bien tout pigé, il fallait enlever le mal de ce monde inconnu afin que mon monde redevienne normal.. En tant que chef… Je ne pouvais pas juste ignorer cette demande.. Je le faisais aussi pour mes amis.. Nous avions vécus tous ces moments ensemble et je voulais les voir heureux.. Même si.. en venant ici.. je m'étais peut-être séparé d'eux à jamais… Les larmes me montèrent aux yeux en pensant que je ne reverrais peut-être plus jamais Corrin, Camilla, Takumi, Keaton et tout les autres… Ils me manqueraient énormément… Mais, ils pourraient vivre heureux, c'était ça le plus important..

Maintenant que j'avais accepté mission, je me retrouvais soudainement dans un endroit totalement différant de celui que je venais de quitter.. J'étais dans une plaine immense et verte… C'était vraiment magnifique… Mais, ce n'ait pas ce paysage idyllique qui m'occupait pour le moment.. non.. C'était la douleur.. La douleur était revenue soudainement.. J'avais mal absolument partout.. je sentais mon sang couler… j'étais peut-être pas encore sorti d'affaire… J'avais gardé ma forme kitsune pendant ce court voyage.. mais maintenant que j'étais seul.. je repris ma forme naturelle.. haletant doucement, restant au sol… Le pire n'était pas encore arrivée..

nooooooooon !!!

Je venais de le voir… C'était sûrement ce qui pouvait m'arriver de pire… Ma sublime fourrure était sale et abîmé.. du sang poissait les poils que j'avais mis tant de temps à coiffé et je n'avais pas ma brosse sur moi.. Je n'avais plus de brosse.. Mon pelage semblait moins doux que d'habitude… je fermais les yeux… la tête dans l'herbe, les oreilles basses… J'étais sur le bord de l'évanouissement… Je le sentais.. C'était pourtant pas le moment, je venais d'arriver dans un monde inconnu… Je pouvais pas traîner au sol comme un tapis. Je devais ouvrir les yeux et me lever.. mais, mes paupières étaient si lourdes.. J'avais si mal… Je finis par perdre connaissance dans l'herbe.. comme berçai par le bruit des oiseaux. C''est bien plus tard... alors que l'air commençait à se refroidir et que le soleil se couchait que je retrouvais enfin mes esprits. Je poussais un léger gémissement de douleur puis ouvris mes yeux.. Me demandant combien de temps était passé.
Kaden
Messages : 6
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 13/10/2018, 15:19

Les pattes d'Astéria l'ont poussé à remonter jusqu'à Terra. Suivant les chemins bordant les forêts, la demoiselle avait alors écouté la demande de ses parents qui lui avaient demandé de se rendre dans une ferme qui les avait bien aidé durant leur voyage à l'époque, quand ils étaient nomade. N'ayant guère la possibilité de se rendre en ville pour des médicaments, la demoiselle apportait alors un petit sac remplit de ce dont ils avaient besoin. La capitale de Thritereon leur permettant d'avoir accès aux soins comme bon leur semble. S'ils agissaient par pur charité alors qu'ils n'étaient pas eux-même croulant sous l'argent, la petite famille du genre à aider son prochain, et encore plus lorsqu'il s'agit de payer ses dettes, trouvait bien sûr tout ceci parfaitement normal. Ne devaient-il pas se montrer reconnaissant ? Après tout, ce vieux couples les avait aidé et offert plus d'une fois le gîte et le couvert sans rien demander en échange. Ils étaient bien braves.

Et après une route plutôt longue mais qu'elle avait au final l'habitude de faire, Astéria avait apporté alors le colis tant attendu. Pouvant par la même occasion rapporter des nouvelles à ses parents lorsqu'elle serait de retour. Déclinant poliment l'invitation fort aimable à dormir chez eux. La demoiselle préféra reprendre la route malgré la fin de l'après-midi qui commençait à se pointer. Écartant alors rapidement les inquiétudes de la vieille femme sur l'idée qu'une demoiselle comme elle puisse alors voyage de nuit. Elle est un renard, ce n'est pas la nuit qui allait l'effrayer, sans compter la vision que sa forme animal pouvait lui offrir. Ainsi, la revoilà dans le sens inverse, traversant les plaines de son pays natale à vive allure, gagnant alors du terrain sur la pénombre qui progressait, la renarde noire s'arrêta dans son élan soudainement. Le museau levé vers le ciel. Quelque chose avait attiré son attention. Une odeur de renard inconnu, mais surtout de sang. Certainement devrait-elle passer son chemin, ne pas se mêler de ce qui ne la regarde pas. Mais Astéria est curieuse de nature et forcément, elle se dirigea vers la source de cette dernière. Et là, un jeune homme, un kistune pour être exact, allongé sur le sol. Il... est mort ?

« … T'es vivant ? »

Demanda alors le plus naturellement du monde le renarde qui s'était assise à côté du rouquin, humant l'air sous son nez. Avant de reprendre une forme humaine pour tapoter du bout l'index la tête de son aîné. Il semblait conscient, du moins un peu, il avait les yeux ouvert. Il était blessé ? Mais par quoi ? Il y avait du sang séché sur sa queue, et il puait de toute façon le sang, sans compter son air mal en point. Cessant alors de se comporter de façon un peu étrange, faisant alors une moue intriguée, la jeune renarde claqua des doigts devant ses yeux.

« Hé ho ! Tout va bien ? Tu t'es fait attaqué par quoi ? »

Venait-il de son village ? Peut-être que oui. Peut-être que non. Elle ne connaissait pas tous le monde à son village, et surtout cela remontait à bien trop loin pour sa pauvre mémoire.
Astéria
Métier : Voleuse
Messages : 74
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le 12/11/2018, 15:46

Je n'eu pas vraiment le temps de réfléchir à quelle heure il pouvait être ni ou j'avais atterris… qu'une voix se fit entendre.. C'était visiblement celle d'une demoiselle. C'était une kitsune comme moi, je le sentis avant de le voir.. elle me demanda d'abord si j'étais vivant pour après, me demander ce qui avait bien pu m'attaquer. Je me redressais légèrement avec précaution… regardant à nouveau ma queue avec une certaine tristesse… Elle qui faisait ma fierté était dans un sale état… Je devais absolument prendre un bain.. cette saleté était impossible. Je me secouais légèrement pour me concentrer sur la kitsune.

J'ai été attaquer par .. une bande de brigand.. Ils se sont enfuis… J'ai pas eu le temps de voir par ou…

J'étais peut-être pas le plus intelligent.. En tout cas je l'étais beaucoup moins que Léo… Bon en même temps, arriver au niveau de Léo n'était pas forcément donné à tout le monde.. En tout cas, j'avais assez de présence d'esprit pour savoir que dire qu'on venait d'un autre monde.j'avais pas forcément envie d'être pris pour un fou dangereux… Il y avait une chose qui était sûr, j'étais pas présentable.. J'avais honte qu'on me voit aussi sale.. aussi débrailler. Je remua doucement les oreilles et regarda enfin un peu autour de moi. L'endroit était magnifique… J'avais rarement vue de pleine aussi verte… Tout y semblait si.. luxuriant… les fleurs semblaient s'épanouir à merveille ici.. C'était réellement un endroit fantastique.. Je resta un moment, stupéfier par ce que je voyais..

Dans mon esprit c'était maintenant claire.. J'avais bien fait de venir… Rien que pouvoir voir cet endroit était une raison.. et en plus, je protégeais ma famille.. Mes amis… Il fallait absolument que je les mette en sécurité.. C'était mon rôle. Je voulus me relever, mais je ne pus que remarquer que j'étais encore trop faible pour ça.. Je remuais doucmeent mes douces et belles oreilles de renard avant de dire :


il y aurait un endroit ou je pourrais me reposer et prendre le temps de soigner mes plaies ?

Je pencha doucement ma tête sur le côtés, j'espérais aussi avoir de quoi me laver… c'était insupportable d'être aussi malpropre.. j'avais presque l'impression d'être ce cher Keaton !
Kaden
Messages : 6
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
-